La bourse ferme dans 5 h 19 min
  • CAC 40

    5 979,84
    +185,69 (+3,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 451,03
    +108,86 (+3,26 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9893
    +0,0066 (+0,67 %)
     
  • Gold future

    1 717,60
    +15,60 (+0,92 %)
     
  • BTC-EUR

    20 150,93
    +630,50 (+3,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    452,92
    +17,57 (+4,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,21
    +0,58 (+0,69 %)
     
  • DAX

    12 572,86
    +363,38 (+2,98 %)
     
  • FTSE 100

    7 034,58
    +125,82 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1367
    +0,0047 (+0,42 %)
     

La SNCF commande de nouveaux TGV à Alstom pour 590 millions d’euros.

GONZALO FUENTES

La reprise plus forte que prévue du trafic pousse la SNCF a commandé de nouveaux TGV. La compagnie ferroviaire veut doubler la part du rail en France d'ici 2030.

Bientôt des nouveaux trains sur les rails en France. Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé, jeudi 18 août, avoir reçu une commande de 15 TGV de nouvelle génération de la part de la SNCF, pour un montant total de près de 590 millions d'euros. Cette commande s’ajoute aux 100 exemplaires déjà achetés il y a quatre ans, pour 2,7 milliards d’euros dans le cadre d'un "partenariat d'innovation" conclu en 2016 entre la SNCF et Alstom pour concevoir le "TGV du futur".

Ces nouveaux trains pourront circuler sous les différentes tensions des réseaux ferrés en France et dans les pays voisins, permettant par exemple de rallier Paris à Berlin ou de s'aventurer en Italie. A condition que leurs motrices puissent lire les différentes signalisations. "Nous avons prévu que ce TGV puisse aller partout en Europe", avait indiqué l'an dernier Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs. La compagnie a confirmé la commande, prise selon elle en anticipation de la demande clients qui est supérieure aux prévisions initiales. "C'est une décision qui accompagne la volonté de Jean-Pierre Farandou (le PDG de la SNCF) de doubler la part du rail dans le transport de voyageurs pour la décennie 2030, afin de réussir la nécessaire transition climatique", a précisé un porte-parole.

Moins cher que la génération de TGV précédente

Appelé « TGV M » par la SNCF, ces nouveaux trains à grande vitesse sont 20% moins cher que la génération précédente. Leur déploiement s'échelonnera sur dix ans, à partir de 2024. La date de livraison des 15 rames supplémentaires n'a pas été précisée. "Cette solution répond aux enjeux technologiques, économiques et compétitifs de la SNCF, dans un environnement de forte demande des passagers pour des solutions de mobilité bas carbone", a commenté Jean-Baptiste Eyméoud, le président d'Alstom France, cité dans le communiqué. "Plus capacitaire, plus écologique et plus confortable, TGV M répond aux attentes des clients qui sont de plus en plus nombreux à choisir le train comme[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi