La bourse ferme dans 6 h 28 min
  • CAC 40

    7 051,22
    -30,79 (-0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 139,83
    -18,80 (-0,45 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0830
    -0,0027 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 919,20
    -20,00 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 159,99
    -418,17 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,73
    -18,14 (-3,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,67
    -1,23 (-1,58 %)
     
  • DAX

    15 043,76
    -82,32 (-0,54 %)
     
  • FTSE 100

    7 739,24
    -45,63 (-0,59 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2318
    -0,0036 (-0,29 %)
     

SNCF : la circulation de certains trains régionaux, TGV et Intercités perturbée ce mercredi

Nicolas Sandanassamy/Capital

La "grève unitaire" lancée mercredi 7 décembre au premier jour des négociations salariales annuelles va perturber la circulation de certains trains régionaux, ainsi que de plusieurs TGV et Intercités, en particulier sur Paris-Lyon et au sud de Bordeaux, a indiqué la SNCF lundi. Des perturbations sont à prévoir pour les TER dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et PACA, et en Ile-de-France sur les lignes C, D, E et N, selon un communiqué.

SNCF Voyageurs prévoit aussi des annulations sur certains TGV ou Intercités, en particulier sur l'axe TGV Paris–Lyon en raison d'un mouvement local des aiguilleurs de SNCF Réseau, ainsi que pour les TGV au sud de Bordeaux. Sur les grandes lignes, les voyageurs concernés seront informés par mail ou SMS en cas d'annulation de leur train. La SNCF promet dans ce cas un remboursement complet avant le départ prévu, ou un échange sans frais dans tous les trains où il reste de la place. Dans tous les cas, les clients sont invités à vérifier la circulation des trains mardi à 17H00.

L'ensemble des personnels du groupe SNCF sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT, afin de peser sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) qui s'ouvrent ce jour-là. Ce mouvement survient après quatre jours de très fortes perturbations, un mouvement des contrôleurs ayant contraint SNCF Voyageurs a annuler 60% de ses TGV et Intercités de vendredi à dimanche, et encore 25% ce lundi. D'autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crypto : le bitcoin peut-il vraiment chuter à 5.000 dollars et l’or s’envoler de 30% ? Le conseil Bourse
Bourse : Aéroports de Paris (ADP) chute lourdement après le désengagement du néerlandais Schipol
La Compagnie des Alpes (Futuroscope, Parc Astérix, Walibi) dépasse ses résultats d'avant pandémie
CAC 40 : la Bourse sous pression, craintes sur l'inflation et les taux de la Fed
Carrefour teste la livraison par un véhicule autonome dans des conditions réelles de trafic