Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 845,57
    +762,42 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,87 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,62 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,04 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2660
    +0,0034 (+0,27 %)
     

SNCF : bientôt un TGV à plus de 500 km/h sur le marché ?

Zhang Jingang/VCG/Getty Images

La SNCF utilisera-t-elle dans un futur proche un TGV roulant à 500 km/h ? La question se pose sérieusement, croit savoir BFMTV depuis l'accord signé par la société ferroviaire avec l'entreprise polonaise Nevomo, spécialisée dans le chemin de fer magnétique, qui se base sur la technologie Hyperloop. Lancé par Elon Musk en 2013, le concept d'Hyperloop a depuis été développé par d'autres sociétés ou start-ups, comme Virgin, Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT ou HTT) ou encore TransPod. Mais Nevomo plancherait sur le projet MagRail avec un atout de taille : pas d'infrastructures en propre à déployer.

Le 10 mars, Nevomo et la SNCF ont signé un accord de coopération à Paris afin "d'explorer les possibilités d'argumenter l'efficacité et la capacité du rail français avec MagRail". Nevomo utilise la sustentation électromagnétique, ou Maglev, avec comme principale caractéristique, l'absence de roues sur les rames. Cela évite de frotter les rails et donc de perdre de l'énergie. L'utilisation des forces magnétiques fait le reste. Selon nos confrères, Nevomo utilise sur ses trains des aimants supraconducteurs et des électroaimants sur les voies. Le train lévite ainsi de 100 millimètres. Et comme il n'y a pas de frottement, les vitesses peuvent atteindre 400 à 500 km/h.

Dans un communiqué, le directeur de l'innovation à la SNCF, Luc Laroche, confie sa satisfaction d'un tel partenariat : "Nous sommes heureux de signer ce protocole d'accord, qui couvrira trois domaines : augmenter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Portes automatiques : des économies d’énergie à la clé !
Orpea conclut un accord avec 51% de ses créanciers, vers une procédure de sauvegarde "accélérée"
HSBC achète Silicon Valley Bank UK, la branche de SVB au Royaume-Uni, pour une "livre Sterling symbolique"
L’agencement de pharmacie différenciant
CAC 40 : Paris recule de 1,15% après la spectaculaire faillite de la Silicon Valley Bank (SVB)