Marchés français ouverture 5 h 17 min
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 666,48
    +308,66 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 776,99
    +166,34 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    48 266,53
    -481,06 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 544,62
    +108,84 (+7,58 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     

5 choses à savoir sur la SNCF

Cyprien Tardieu
·5 min de lecture

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 40e épisode, zoom sur une entreprise qui transporte plus d’un milliard de passagers chaque année : la SNCF.

1 - Comment la SNCF est-elle née ?

Ça s’est passé il y a 84 ans. Le 31 août 1937 est signée la convention qui marque la naissance de la Société nationale des chemin de fer français (SNCF), suite à la fusion des cinq compagnies existantes, lourdement endettées (déjà !). Objectif de ce regroupement : créer une entité unique contrôlée par l’État pour enrayer les pertes. Mais la Seconde Guerre mondiale et l’extension continue du réseau ferroviaire ont empêché tout retour durable à l’équilibre.

84 ans plus tard, l’endettement du secteur ferroviaire est toujours d’actualité. La crise du coronavirus n’a pas amélioré sa situation financière particulièrement précaire. "La pandémie a eu de terribles conséquences. Il y a eu une telle baisse de trafic, la perte est estimée à 3 milliards d’euros pour la SNCF. La pandémie n’a pas arrangé les choses, mais il y avait déjà la nécessité d’avoir une vraie réflexion", estime la Cour des Comptes dans un rapport publié il y a quinze jours. Chaque année, la compagnie ferroviaire doit investir un milliard d’euros pour assurer la modernisation de ses 3 000 gares réparties dans toute la France. D’après les Sages, Gares & Connexions, la branche de la SNCF chargée des gares, se trouve dans "une impasse financière qui appelle une réaction de l’État".

En 2015, Capital dressait la liste des gares les moins fréquentées. 31 d’entre elles accueillaient moins de 100 passagers par an. La palme revient à la gare des Cabrils (Hérault) où vous ne risquez pas d'être bousculés puisqu'elle a vu passer...14 voyageurs sur l’ensemble de l’année. A contrario, la gare du Nord, la première d’Europe, accueille 700 000 visiteurs par jour.

VIDÉO - Cinq millions de billets à petits prix pour les vacances d'été

2 - Un incontournable jingle à 4 notes

Do, sol, la, mi : ces quatre notes qui accompagnent les voyageurs dans toutes les gares de l’Hexagone font partie du patrimoine de la SNCF. Preuve de son immense efficacité : 94% des Français reconnaissent le jingle. Ce coup de génie est l’oeuvre du musicien français Michaël Boumendil. Contacté par la SNCF en 2004 pour donner une nouvelle identité sonore à l’entreprise, il compose le tube que tous les Français connaissent désormais par coeur. Celui-ci est diffusé pour la première fois le 15 mars 2005. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L’histoire de ce tube ne s’arrête pas là. Lors d’un séjour à Aix-en-Provence en 2013, David Guilmour, ex-guitariste des Pink Floyd, entend le sonore et contacte son auteur pour l'utiliser, raconte Jack, le média musique de Canal+. Ce coup de foudre musical découlera sur un accord pour utiliser le jingle dans Rattle That Lock, un titre publié sur l’album du même nom, en 2015. L'idylle aurait pu être parfaite si l'histoire ne s'était pas réglée au tribunal quelques années plus tard...

3 - Elle met en compétition les gares

Trois mois de compétition, des votes par milliers, 32 participants… Non, il ne s’agit pas d’une énième émission de télé-réalité mais bien d’un concours entre les plus belles gares de France. Organisé par SNCF Gares et Connexions, le dernier concours a désigné la gare de Metz comme la plus belle de l’Hexagone au début de l’année 2021. La plus grande ville de Moselle a devancé Saint-Brieuc en finale au terme d’un scrutin encore plus disputé et indécis que la dernière élection présidentielle américaine (76.841 voix pour Metz contre 76.606 voix pour Saint-Brieuc).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"C'est un évènement ludique, qui fait plaisir. Les gares sont des bâtiments magnifiques, qui ont une histoire et symbolisent beaucoup de choses pour les Français", se réjouit Béatrice Leloup, directrice des gares du Grand Est pour la SNCF, sur France Bleu Moselle. "Voter pour la gare de son coeur, ça permet de rêver, de montrer toute la passion et l'amour que l'on a pour ce beau patrimoine, qui symbolise beaucoup de choses au coeur d'une ville", ajoute-t-elle. 

La gare de Metz
La gare de Metz

4 - Plusieurs records de vitesse à son actif

26 février 1981, une journée à marquer d’une pierre blanche pour la SNCF. Ce jour-là, il y a tout juste 40 ans, le TGV établissait un nouveau record du monde de vitesse sur rails en roulant à 380 km/h sur la ligne à grande vitesse Paris-Sud-Est au nord de Pasilly, dans l'Yonne. L'idée était de dépasser les 100 mètres par seconde. Moins de dix ans plus tard, le 18 mai 1990, une autre rame atteint la vitesse record de 515,3 km/h près de la gare de Vendôme. La SNCF fait encore plus fort le 3 avril 2007. À 13h13, la rame TGV V150 pulvérise cette marque avec une vitesse extraordinaire de 578,4 km/h sur la ligne à grande vitesse Est-Européenne.

5 - Détentrice d’un prix peu reluisant

Ce prix, la SNCF s’en serait passée volontiers. En 2019, elle a été désignée comme l’entreprise "ayant le plus gâché la vie des consommateurs" par 60 millions de consommateurs qui lui a décerné son peu enviable Cactus d’Or passé entre les mains de SFR (2017), Engie (2018) et Go Voyages-Opodo (2020). Le temps d'attente au guichet, les tarifs en hausse et le manque de ponctualité sont les points les plus souvent montrés du doigt. En revanche, la grève très dure contre la réforme des retraites en décembre 2019 - quelques semaines avant que le Covid ne devienne le sujet d'actualité numéro un - n’a pas pesé dans la balance, assure-t-on du côté de 60 millions de consommateurs. Encore heureux pour la SNCF. 

5 CHOSES À SAVOIR SUR

Épisode 1 - Netflix

Épisode 2 - Decathlon

Épisode 3 - Ikea

Épisode 4 - Disney

Épisode 5 - Nike

Épisode 6 - Peugeot

Épisode 7 - Twitter

Épisode 8 - Lego

Épisode 9 - Spotify

Épisode 10 - YouTube

Épisode 11 - Leboncoin

Épisode 12 - McDonald’s

Épisode 13 - Playmobil

Épisode 14 - Lidl

Épisode 15 - Starbucks

Épisode 16 - Häagen-Dazs

Épisode 17 - Samsung

Épisode 18 - Ferrero

Épisode 19 - Instagram

Épisode 20 - La Poste

Épisode 21 - Coca-Cola

Épisode 22 - KFC

Episode 23 - L’Oréal

Épisode 24 - Haribo

Épisode 25 - Nestlé

Épisode 26 - Rolex

Épisode 27 - Action

Épisode 28 - Barilla

Épisode 29 - Nintendo

Épisode 30 - Yves Rocher

Épisode 31 - Zara

Épisode 32 - Picard

Épisode 33 - Kellogg’s

Épisode 34 - Tesla

Épisode 35 - La Redoute

Épisode 36 - Heineken

Épisode 37 - Vinted

Épisode 38 - eBay

Épisode 39 - Toyota

Ce contenu peut également vous intéresser :