Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 832,95
    -495,25 (-0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,01
    -13,86 (-0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Slowjamastan : un jeune homme crée son propre pays avec une règle particulièrement saugrenue

Capture écran - www.slowjamastan.org

Après avoir parcouru le monde entier et visité tous les 193 états reconnus, Randy Williams, un DJ américain, n'a trouvé aucune nation qui satisfasse pleinement ses désirs et aspirations. Dans une quête d'auto-expression et de liberté, il a pris une initiative audacieuse. Au cœur du désert californien, sur un terrain d'environ 45.000 m² qu'il a acheté, Randy a décidé de fonder son propre pays, comme l'explique RTL. Baptisé la "République du Slowjamastan", ce nouveau micro-état, bien que dépourvu de résidents permanents, compte déjà plusieurs milliers de citoyens. Une bande-annonce dynamique, disponible sur le site officiel de cette jeune nation, invite le monde entier à découvrir ce nouveau territoire. Mais ce n'est pas tant la création de ce pays qui étonne, mais plutôt les lois singulières qui y sont édictées.

Des règles hors du commun pour une nation pas comme les autres

Le Slowjamastan est unique à bien des égards. Pour commencer, Randy Williams, qui se proclame lui-même "dictateur" de cette nation, a mis en place une panoplie de symboles étatiques. D'un drapeau distinctif à un hymne national, en passant par des passeports pour ses citoyens, le pays semble avoir tout ce qu'une nation requiert. De plus, Randy a nommé plusieurs ministres, y compris un "ministre des Folies", illustrant ainsi le caractère décalé de son état. Mais ce qui retient surtout l'attention, ce sont les lois particulières de cette république. En tête de liste, (...)

Lire la suite sur Closer

Vanessa Paradis : saoulée par les questions des journalistes, elle fait une mise au point cash en pleine interview
Meurtrier en cavale : ce que l’on sait d’Aleksandr Pereplenko, criminel allemand recherché à la frontière française
Son bateau chavire, il passe 14 heures nu et en détresse en plein océan
Charles III fin gourmet : cette visite étonnante et épicée lors d’un déplacement en solo au Kenya
Kate Middleton : “Il me dit…”, ces confidences lâchées sur la scolarité exigeante du prince George