Marchés français ouverture 6 h 52 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 348,86
    -170,32 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,2077
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +76,96 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    29 792,23
    +44,83 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,24
    -33,90 (-4,61 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Skier avant Noël ? Les idées de Luc Alphand pour "infléchir certaines décisions"

·1 min de lecture

Les stations de ski sont suspendues à une date de réouverture, et leur attente devrait encore se prolonger.  Si le Premier ministre, Jean Castex, leur a promis une réponse d’ici le 5 décembre, celle-ci ne se fera pas lors de sa conférence de jeudi – lors de laquelle il doit détailler les annonces faites mardi par Emmanuel Macron - dans la mesure où les arbitrages sont toujours en cours. Le chef de l’Etat a toutefois précisé mardi qu’une ouverture pour les fêtes de fin d’année semblait difficile. Il a également indiqué qu’il souhaitait un alignement européen sur cette question. L'Allemagne, de son côté, va demander à l’UE d'interdire jusqu'au 10 janvier les séjours de ski, et ce malgré l'opposition de l'Autriche et la grogne des professionnels. Le champion du monde de descente Luc Alphand, invité jeudi d'Europe 1, espère  un assouplissement. 

"Tout le monde va essayer de faire bouger les lignes"

Une fermeture pour Noël "est une mauvaise nouvelle pour tous les professionnels du milieu de la montagne. Au-delà des stations, il y a une grosse économie qui vit du ski : l'hôtellerie, les restaurants", a réagi jeudi, au micro d’Europe Matin le quintuple vainqueur de la coupe du monde de ski alpin. Il ne doute pas de la mobilisation des principaux acteurs du tourisme pour défendre ce dossier et obtenir une inflexion de la part de l’exécutif. "Tout le monde va essayer de faire bouger les lignes, et peut-être essayer d'infléchir certaines décisions. On peut avoir une ouverture plus prè...


Lire la suite sur Europe1