Marchés français ouverture 6 h 43 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    46 655,17
    -4 816,92 (-9,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 257,95
    -133,76 (-9,61 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Ski, Futuroscope, parc Astérix… la note (très) salée du Covid-19 pour Compagnie des Alpes

·1 min de lecture

Compagnie de Alpes paie la crise du Covid-19 au prix fort. Le géant français des domaines skiables et de parcs à thèmes a averti que le manque à gagner depuis le début de l’exercice dépasserait les 500 millions d’euros de chiffres d’affaires. A titre de comparaison, le chiffre d’affaires du groupe avait atteint 616 millions d’euros lors du précédent exercice (clos fin septembre 2020). Dans les Domaines skiables - où l'activité est toujours à l'arrêt et le restera probablement jusqu'à la fin de la saison d'hiver 2021 - le manque à gagner sera de l'ordre de 400 millions d'euros. Dans les parcs de loisirs, ce sont 105 millions d'euros d'activité qui manquent à l'appel. Ce dernier chiffre additionne les 65 millions d'euros déjà perdus, aux 40 millions d'euros qui le seront si la fermeture des sites (Parc Astérix, Walibi, Futuroscope...) se poursuivait sur la totalité du mois d'avril.

Dans ce contexte difficile, la Compagnie des Alpes va tout faire pour atténuer le choc. Le groupe serait en mesure de compenser par une réduction de ses charges d'exploitation le manque à gagner au niveau du chiffre d'affaires cumulé de ses deux activités principales à hauteur d'au moins 30%. C'est plus que la précédente fourchette communiquée (de 25% à 30%.) Surtout, les secours sont en route. La Commission européenne a donné son feu vert aux aides françaises visant à indemniser les exploitants de remontées mécaniques du 1er décembre 2020 au 30 avril 2021. Une véritable planche de salut.

>> À lire aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Electricité : pour donner à EDF “les moyens d’investir”, les syndicats réclament une hausse “immédiate” du prix de l'AReNH
Air France : un accord aurait été trouvé avec l’UE pour un nouveau soutien
Pour Michel-Edouard Leclerc, les géants de la distribution doivent tirer les leçons de la crise
“Or vert” : le vol d’avocats peut rapporter gros en Afrique du Sud
L’euro va-t-il poursuivre sa chute face au dollar ? : le conseil Bourse du jour