Marchés français ouverture 3 h 23 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,23
    +89,05 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2160
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 454,02
    +62,76 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    26 202,13
    -315,65 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    641,84
    -5,48 (-0,85 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Ski de bosses - CM (F) - « Une petite libération », explique Perrine Laffont, après sa victoire à Ruka

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La championne olympique de ski de bosses a parfaitement lancé sa saison en s'imposant largement lors de la première manche de Coupe du monde ce samedi à Ruka, en Finlande. Perrine Laffont, victorieuse de la première étape à Ruka : « Ça fait du bien pour la suite. Tu ne te poses pas 45 000 questions après. Je suis trop contente, c'est une petite libération. J'ai eu une très bonne préparation, mais à la première course, tu ne sais jamais si ça va suffire par rapport aux autres. Elles aussi peuvent s'être super bien entraînées. Mais là, j'ai les réponses à mes questions donc c'est cool. Ce matin, j'étais pas plus stressée que ça, un matin de course normale. J'ai eu deux bonnes journées d'entraînement. J'ai eu un coup de flip à la qualification car j'ai fait un D-spin à chier (sic), il était moche. Donc je me suis dit : ''Olala, il ne faut pas que ça reparte comme avant''. Quand on voit sur le papier, on peut croire que ça s'est passé à merveille (Laffont a remporté ses trois courses de la journée : qualifications, finale et super finale), mais en qualifications et en finale, je n'ai pas non plus beaucoup d'avance. Elles sont pas loin derrière moi. C'est bien, mais ça ne m'a pas satisfait. En super finale par contre, je gagne avec un petit peu d'avance. J'ai fait un bon run, avec mon meilleur D-spin de la journée, donc c'est cool. Maintenant, je vais pouvoir aller en Suède plus relâchée et détendue. » Ludovic Didier, coach de l'équipe de France : « Perrine a su libérer son ski en super finale, avec deux super sauts. Ça la place comme on l'avait espéré, donc on est super content. Il fallait juste mettre en place le run comme il faut. Elle marche littéralement sur la concurrence. En plus, il fallait apprivoiser ce nouveau saut en compétition. En qualifications ça va, mais en finale, ça devient plus stressant. Elle l'a bien fait toute la journée. C'est une belle entame de saison pour elle, avec des nouveaux objectifs techniques. Elle arrive à gagner avec de nouvelles choses, donc c'est tout bonus. (À propos de la déception côté hommes, avec aucun Français en finale) : « Les entraînements s'étaient bien passés, donc on avait meilleur espoir sur les garçons. On s'avançait avec une équipe masculine plutôt en forme, donc c'est un premier contrecoup dans la saison. On a encore des réglages à faire. On va faire le point et se tourner vers la Coupe du monde en Suède. »