Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 052,37
    -12,89 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0034 (+0,31 %)
     
  • Gold future

    2 334,60
    -2,60 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 579,57
    +1 564,39 (+2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,45
    -25,65 (-1,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,74
    +0,87 (+1,13 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 901,21
    +165,18 (+0,99 %)
     
  • S&P 500

    5 298,95
    +31,11 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2736
    +0,0038 (+0,30 %)
     

« Six personnes greffées vivent grâce à lui »: les confidences de Gaëlle Pietri, l’ex-compagne de Gaspard Ulliel

©OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

« Le Temps de te dire adieu », c’est le titre du récit intime et bouleversant publié chez Grasset par Gaëlle Pietri, l’ancienne compagne de Gaspard Ulliel, disparu brutalement en janvier 2022. Le livre s’adresse notamment à leur fils de 7 ans, Orso.

Le drame a eu lieu il y a plus d’un an. Le 19 janvier 2022, on apprenait que Gaspard Ulliel avait trouvé la mort dans un accident de ski, en Savoie. L’acteur français a été fauché par la vie à l’âge de 37 ans. Il laissait derrière lui un petit garçon, qui a aujourd’hui sept ans, dont la mère est Gaëlle Pietri, son ex-compagne. Cette mannequin publie chez Grasset le livre « Le Temps de te dire adieu », pour rendre hommage au père de son fils.

Dans une interview qu’elle a accordé au Parisien, Gaëlle Pietri revient sur la disparition tragique de l’acteur. « C’était une très belle journée. J’étais allée récupérer mon fils à l’école, à 16h15 exactement. Il n’avait pas envie d’aller au parc et on est rentrés à la maison directement. À peine arrivée, je me suis écroulée dans la salle de bains », relate-t-elle. « Je n’ai jamais eu aussi mal au ventre de toute ma vie, j’avais l’impression de recevoir des coups de couteau. Mon fils m’a caressé le front en me disant : 'Tu ne vas pas mourir sinon je vais rester seul avec papa'. La douleur est passée. Puis un ami de Gaspard m’a appelé pour me dire qu’il avait eu un accident grave. ll a eu lieu au même moment où je m’écroulais de douleur chez moi… », raconte-t-elle avec émotion.

Ce livre, un testament pour son fils

Pour elle, l’écriture a été « une manière de traverser le chagrin ». Elle confie au Parisien qu’elle souhaitait ainsi mettre les mots...

PUBLICITÉ

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi