Marchés français ouverture 7 h 51 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    32 019,52
    -526,45 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Le site Vinted dans le collimateur de l'association UFC-Que Choisir

·1 min de lecture

"Tu ne le portes pas ? Vends-le !". C'est par ces mots que les publicités pour le site de revente de produits d'occasion Vinted expliquent le principe de la plateforme. Vos placards débordent de vêtements que vous ne portez plus ou de jouets désormais snobés par vos enfants qui ont grandis ? Vinted propose de mettre en vente sur son site vos articles directement via son application, pour être proposés à des particuliers cherchant la perle rare. Si une personne se manifeste et achète votre produit, c'est ensuite à vous de l'emballer et de l'expédier. La somme correspondant à la vente est ensuite créditée sur votre compte. Vous pouvez ensuite soit faire vos emplettes sur la plateforme, soit demander le virement du montant.

Mais tout ne semble pas si rose au pays de Vinted, selon l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. L'accusant de "pratique commerciale trompeuse" en raison d'une commission "soi-disant optionnelle" facturée lors de chaque transaction, elle a décidé d'intenter une action de groupe contre le géant lituanien. Appelée "Protection acheteurs", cette fausse option serait facturée par Vinted sur chaque transaction : "une commission soi-disant optionnelle et dont le montant n'apparaît qu'au moment de payer", dénonce l'UFC-Que Choisir qui considère cela "comme une pratique commerciale trompeuse". Le montant de la "Protection Acheteurs" serait "noyé dans la masse des informations et relégués au second plan".

À lire aussi — Vinted lève 250 M€ pour continuer de s'étendre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les litiges reçus par le gendarme de la Bourse ont bondi en 2020 avec l'arrivée de 400 000 néo-investisseurs
Le distributeur américain Costco envisage l'ouverture de 15 magasins en France
Découvrez le rapport sur les tendances commerciales mondiales de Business Insider
Lidl vous propose de dormir une nuit dans l'un de ses supermarchés
Ces 6 choses à savoir sur Mere, l'enseigne de hard discount russe qui arrive en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles