La bourse ferme dans 8 h 7 min
  • CAC 40

    6 640,88
    +9,73 (+0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,49
    +4,06 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 780,40
    +3,70 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 525,66
    +637,85 (+2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    817,76
    +31,14 (+3,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,38
    +0,08 (+0,11 %)
     
  • DAX

    15 593,07
    +3,84 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 136,22
    +26,25 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 285,06
    +402,60 (+1,39 %)
     
  • GBP/USD

    1,3904
    -0,0017 (-0,12 %)
     

Un site Renault bloqué en Bourgogne Franche-Comté, face au risque de fermeture de fonderies

·1 min de lecture

Vents contraires pour Renault. Dans l'Yonne, des employés du constructeur auto bloquent le site de Villeroy à Fouchères, en soutien aux salariés de plusieurs fonderies menacées de vente ou de fermeture. "Nous sommes plus de 370 et plus aucun camion ne décharge ni ne recharge depuis 8H ce matin", indique à l'AFP David Leblond-Maro, délégué central CGT de ce site spécialisé dans les pièces détachées et accessoires, qui a appelé tous les salariés à "deux heures de grève minimum en soutien aux salariés des différentes fonderies".

"Avec le problème de l'approvisionnement en semi-conducteurs chez Renault, on a beaucoup d’usines au chômage. On est la seule qui a une activité assez forte avec la logistique. C’est pour ça qu’on espère se faire entendre de la direction, on ne peut pas laisser partir des fonderies comme ça, c’est catastrophique", a ajouté M. Leblond-Maro. Des salariés de la Fonderie de Bretagne, de MBF Aluminium dans le Jura, et de la Fonderie du Poitou se sont joints au blocage. "Environ 200 personnes bloquent depuis ce matin un site de pièces détachées du groupe Renault. Deux bus sont arrivées en provenance du site de Caudan (Morbihan), deux autres depuis Saint-Claude (Jura) et un minibus transportant 15 personnes est arrivé de la Vienne", ont pour leur part indiqué les gendarmes de l'Yonne.

>> A lire aussi - 17 choses à savoir sur Renault

Mercredi, des représentants des salariés de la Fonderie de Bretagne, en grève depuis le 27 avril, étaient ressortis "révoltés" et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voiture électrique, autopartage... les ambitions de BMW
Permis probatoire : principe, durée et nombre de points
Stellantis va résilier l'ensemble de son réseau de distribution pour en reconstruire un nouveau
La voiture à hydrogène n’est “pas une solution miracle” face aux défis de la transition énergétique
Auto : Renault, Stellantis (Peugeot)... les ventes d'avril restent décevantes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles