Marchés français ouverture 7 h 38 min
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,89 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,38 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 487,12
    -129,33 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Si le site « Jacquie et Michel » ne vérifie pas mieux l’âge, il risque le blocage en France

L’autorité de régulation du numérique met en demeure le site « Jacquie et Michel » de mieux contrôler l’âge des internautes. Le dispositif actuellement mis en place ne donne pas pleine satisfaction.

L’offensive contre les sites pornographiques qui ne contrôlent pas, ou mal, l’âge des internautes, se poursuit. L’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) a ainsi adressé des mises en demeure contre YouPorn et RedTube en avril. Et maintenant, c’est l’univers de « Jacquie et Michel » qui est sous le coup d’une procédure du régulateur depuis mi-juillet.

La procédure de l’Arcom contre « Jacquie et Michel » survient alors que la structure est aujourd’hui dans le viseur de la justice. En cause, des accusations de viol, de violences sexuelles et de proxénétisme. Le propriétaire a été mis en examen et des femmes victimes du système ont témoigné dans les médias.

Ce qui est reproché spécifiquement à la plateforme (en fait à trois sites semblables, qui sont pilotés par deux éditeurs), c’est d’employer une solution de contrôle de l’âge des internautes qui ne convient finalement pas à l’Arcom — qui est justement en charge de constater la présence ou non d’un dispositif servant à cette vérification et d’en jauger la pertinence.

Ce contrôle consiste à prendre une empreinte de la carte bancaire, via la solution fournie par My18Pass, qui est pilotée par Arès,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles