La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 068,21
    +292,78 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,0429
    -0,0055 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 807,80
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    18 552,06
    +257,34 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    416,91
    -3,23 (-0,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,28
    +2,52 (+2,38 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 110,56
    +81,83 (+0,74 %)
     
  • S&P 500

    3 820,77
    +35,39 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2095
    -0,0080 (-0,66 %)
     

Singapour: qui est Lawrence Wong, le successeur désigné du Premier ministre?

Roslan RAHMAN / AFP

PORTRAIT - Le ministre des Finances de Singapour, Lawrence Wong, prend officiellement ses fonctions de vice-Premier ministre de la cité-Etat ce lundi 13 juin. Il devrait devenir son quatrième Premier ministre depuis 1959. Mais l’ombre du fondateur Lee Kuan Yew rôde toujours.

Le père de l’indépendance disait de Singapour "c’est une histoire qui n’aurait pas dû être". Cette formule de Lee Kuan Yew (1923-2015) convient bien à Lawrence Wong, son lointain successeur. En fait, pas si lointain, - qui, en attendant, - ne sera que le quatrième depuis 1959. "Je n’ai jamais cherché de poste; les boulots sont toujours venus à moi", aime-t-il faire croire. Et c’est précisément pour cela qu’à 49 ans, il l’a emporté sur tous ses concurrents, mettant tout le monde d’accord sur ce "premier d’entre ses pairs" que doit être le prochain dirigeant de ce petit pays, où le PIB par habitant pointe à 60.000 dollars, contre 40.000 pour le Japon ou la France.

Passage de témoin imminent

Le 6 juin dernier, lorsque l’actuel occupant du poste, Lee Hsien Loong, l’a officiellement désigné comme numéro deux du gouvernement, pavant la voie pour lui succéder, les Singapouriens ont accueilli la nouvelle comme si de rien n’était. "Une belle continuité rassurante pour les investisseurs étrangers", s’est borné à commenter un présentateur du journal télévisé. Proche du peuple… Le passage de témoin est imminent, car l’actuel Premier ministre a laissé entendre qu’il quitterait ses fonctions avant ses 71 ans, le 10 février 2023. Une dernière marche pour Lawrence Wong qui a suivi cahin-caha le parcours de l’élite singapourienne, à la méritocratie obsessionnelle.

Durant ses études, il a bien mené son bonhomme de chemin. Mais son pedigree n’est pas exceptionnel. Contrairement aux enfants de l’élite biberonnés dès la petite enfance à l’excellence dans les prestigieux établissements Raffles et Anglo-Chinese et qui terminent à "Oxbridge" (Oxford ou Cambridge), Lawrence Wong a fait ses classes à Tanjong Katong, une école de quartier, avant d’étudier dans plusieurs universités américaines de rang moyen. Un vol à basse altitude qui détonne, mais que les Singapouriens mettent à son actif.

Lawrence Wrong est "un technocrate"

"Lawrence Wong n’est certainement pas un homme de la rue. C’est[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles