Publicité
Marchés français ouverture 8 h 38 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 613,27
    -1 432,91 (-2,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,92
    -30,75 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

Simone, le voyage du siècle (Canal+) - Elsa Zylberstein : "Je me devais d’honorer Simone Veil, de faire connaître son parcours"

© 2020 Marvelous Productions / France 2 Cinéma / France 3 Cinéma

Elsa, vous aimez vous faire peur : on peut imaginer que vous ayez été effrayée par ce rôle…

Elsa Zylberstein : Je n’ai pas voulu me l’avouer. J’étais impressionnée, et à la fois mon état d’esprit était celui d’une combattante. La peur, ce n’est pas porteur. Je l’ai voulu, ce film ! Je m’en suis donné les moyens.

Vous l’avez voulu, ce film ?

J’ai rencontré Simone Veil, en 2007, lors d’un dîner au palais Brongniart, à Paris, où je lui ai remis un prix prestigieux. J’ai fait un discours devant elle et toute sa famille. Ils m’ont invitée à leur table. Elle est ensuite venue dîner chez moi. J’ai pu ressentir sa grande force, sa timidité, son élégance, son aura et sa grande humanité. J’ai senti qu’il y avait un écho inconscient et intime entre nous. L’idée d’un film sur cette femme s’est imposée peu à peu.

PUBLICITÉ

Comment êtes-vous devenue la Simone Veil d’Olivier Dahan ?

J’ai préparé le rôle pendant un an. J’ai interrogé ses proches, ceux qui l’avaient connue, notamment son chargé de mission, Jean-Paul Davin, à l’époque de la loi sur l’IVG... J’ai pris 9 kilos, je voulais qu’il y ait une symbiose entre l’intime et l’apparence. J’ai travaillé sa voix, chaque intonation, chaque battement de cils, j’ai étudié sa manière de marcher, ses gestes, j’ai porté ses chaussures, ses tailleurs, que Chanel a réédités, pour l’épouser et pour m’oublier complètement.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi