La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 716,41
    -238,32 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Silver Lake, ce discret fonds américain qui irrigue et… pompe la tech européenne

Rob LEVER / AFP

Ce fonds américain aussi puissant que discret multiplie les investissements. Au point de soulever des questions de souveraineté.

Aux Etats-Unis, les montagnes de l'Utah sont le rendez-vous des amateurs de sports d'hiver. La topographie offre des pistes ambitieuses; de vastes forêts de pins abritent des lacs encore sauvages. Sur l'un d'entre eux, le vent n'y a pas de prise. Sa disposition privilégiée lui donne une teinte métallique. Elle justifie son nom: Silver Lake, lac d'argent. Réfléchissant et hermétique, Silver Lake partage son air impénétrable et son nom avec une société de capital-investissement. Peu connu en Europe, Silver Lake Partners est un monstre de la tech aux Etats-Unis. Selon la légende, c'est dans l'une des stations de ski de ce domaine que le fonds de private equity est né en 1999. Quatre investisseurs s'y réunirent avec un projet défiant les lois rationnelles de la finance: faire croître les entreprises de la tech via des LBO, montages financiers impliquant de la dette. Cette stratégie ne s'appliquait jusqu'alors qu'aux firmes bien installées de l'industrie, plus sûres et moins volatiles.

Vingt-trois ans plus tard, Silver Lake est devenu le premier fonds tech du monde. A travers ses participations dans , , Dell et des paris gagnants comme Skype, Ali-baba ou , le fonds californien gère plus de 88 milliards de dollars d'actifs. La valeur agrégée des sociétés présentes dans son portefeuille dépasse le millier de milliards de dollars. Le fonds s'est taillé une réputation vorace aux Etats-Unis. Et depuis onze ans, en toute discrétion, il absorbe les plus belles pépites européennes. Aux manettes, Christian Lucas, ancien de Morgan Stanley, qui dirige la branche "Europe Moyen-Orient Afrique".

Un ADN et beaucoup de cash

L'ambition se justifie. Le paysage financier du Vieux Continent est fragmenté et moins irrigué en capitaux que son grand frère américain. Si les start-up ont accès à de nombreux financements au stade précoce de leur vie, il y manque des acteurs pouvant faire progresser les entreprises matures au rang de géants continentaux - avec des tickets d'entrée à 100 millions [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi