La bourse est fermée

S'ils oublient le prélèvement à la source, les particuliers employeurs risquent de payer plus que prévu

1 / 2

S'ils oublient le prélèvement à la source, les particuliers employeurs risquent de payer plus que prévu

Voilà maintenant un an que le prélèvement à la source est entré en vigueur en France. Une révolution fiscale qui consiste à prélever directement sur les salaires, les pensions de retraite et autres allocations, l'impôt sur le revenu. Mais une révolution à laquelle les salariés intervenant à domicile pour le compte de particuliers employeurs n'avaient pas encore été soumis. A partir du 1er janvier 2020, ils basculeront à leur tour dans le nouveau système. Encore faut-il que leurs employeurs sachent comment procéder de leur côté.

Invitée sur le plateau de Good Morning Business ce lundi, Rachel Attali, directrice de la relation client et de la communication chez Yoopies, une plateforme spécialisée dans le travail à domicile, pointe le fait que les particuliers employeurs ne sont pas vraiment informés des changements qu'il convient d'opérer pour déclarer leurs salariés.

"Nous sommes aux premières loges pour constater qu'ils ne sont pas vraiment au fait de cette réforme. (…) On leur a posé la question pour savoir déjà qu'elles étaient leurs connaissances du sujet et aussi leurs appréhensions. Or, on a constaté (...) quatre choses principalement. Déjà la moitié de ces particuliers employeurs n'était pas au courant. Seulement un quart sait concrètement ce qu'il doit faire pour ce prélèvement à la source. Ensuite, 65% d'entre eux, même après qu'on leur a expliqué, trouve cela encore compliqué, voire très compliqué...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi