La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1409
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    37 081,02
    -809,94 (-2,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 016,56
    -9,17 (-0,89 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Pour le Sidaction, ces scènes de sexe ont été modifiées et ça change tout

·3 min de lecture

À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le Sidaction lance une campagne de sensibilisation sur les scènes de sexe de nos films préférés. Car bien souvent, un détail important est oublié: le préservatif.

SIDACTION - Sortez couvert. À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, ce 1er décembre, Sidaction a dévoilé Unforgettables, un jeu pour sensibiliser au port du préservatif lors des rapports sexuels. Sur le site internet dédié, les internautes doivent retrouver le nom des films dont des scènes d’amour ont été reproduites, mais avec un détail en plus: un préservatif.

“Dans vos films et séries cultes, ces scènes ont été oubliées”. C’est le message affiché par l’association Sidaction qui lutte pour la recherche contre le sida depuis plus de 25 ans. “Nos films et séries préférés sont souvent accompagnés de scènes de sexe qui nous marquent longtemps. Pourtant, il y a un geste essentiel qu’elles ont oublié de laisser dans notre mémoire”, estime l’association.

Ce geste c’est celui du port du préservatif, le seul rempart efficace contre la maladie du sida, et les autres maladies sexuellement transmissibles (MST).

Et en effet, dans les fictions, les acteurs ne sont quasiment jamais représentés en train de porter une protection, ou même d’en chercher une. C’est pourtant un geste essentiel pour lutter efficacement contre la maladie.

Capture d'écran de
Capture d'écran de

34% des jeunes utilisent le préservatif

Selon Santé Publique France, 13% des nouvelles découvertes de séropositivité concernent les jeunes de moins de 25 ans. “Les jeunes entendent peu parler du VIH, notamment à l’école. Les séances d’éducation à la sexualité sont obligatoires en théorie, mais dans la pratique leur mise en place est insuffisante”, explique Florence Thune, directrice générale de Sidaction dans un communiqué.

“Il est urgent de mettre en place une éducation complète à la sexualité en contexte scolaire et dans les structures recevant des adolescents et des jeunes non scolarisés. Tous les sujets doivent être abordés : découverte de son corps, consentement, infections sexuellement transmissibles, incitation au dépistage, variété des moyens de prévention, orientations sexuelles…Il faut amener les jeunes à parler entre eux, à exprimer ce qui les intéresse et, à partir de ce dialogue, surviendront les questions de prévention”, déclare Florence Thune.

Capture d'écran de la campagne de sensibilisation du Sidaction (Photo: Sidaction x The Good Compagny)
Capture d'écran de la campagne de sensibilisation du Sidaction (Photo: Sidaction x The Good Compagny)

À peine un tiers (34%) des jeunes sexuellement actifs déclarent avoir utilisé systématiquement un préservatif lors de leurs rapports sexuels en 2021, selon un sondage Ifop pour Sidaction. C’est 9% de moins qu’en 2020. Pour remédier à la mésinformation des jeunes sur le sujet, Sidation mise donc sur un sujet qui parle au plus grand nombre d’entre eux: les films et les séries.

Ces derniers sont de plus en plus faciles d’accès sur les plateformes, et sont un outil de pédagogie rêvé. Seulement, ils ne transmettent pas toujours le bon message. Unforgettables, la campagne de sensibilisation du Sidaction remédie à cet impair et recrée ou ajoute une scène dans des films cultes. Dans Twillight, La Casa de Papel ou encore Titanic, les scènes de sexes, cultes, sont actualisées et les internautes doivent deviner de quel film il est question. 

Si le jeu n’est pas si simple, c’est un bon moyen de faire passer le message un sujet important.

À voir également sur Le HuffPost: Contre le sida, ils ont distribué “illégalement” des autotests de dépistage

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - "Le Sida reste une pandémie" selon l'Onusida :

LIRE AUSSI

undefined

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles