Marchés français ouverture 13 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    +0,0028 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 117,55
    +11,40 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    44 903,29
    -2 553,60 (-5,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 216,62
    -82,34 (-6,34 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Sicav monétaire : définition, rendement et fiscalité

·1 min de lecture

Les Sicav monétaires appartiennent à la catégorie des Organismes de Placement Collectif (OPC). Il s’agit de véhicules d’épargne collectif plaçant les fonds recueillis auprès du public. L’investissement dans les OPC n’est pas garanti en capital et comporte un risque de perte en capital.

On distingue principalement les Fonds Communs de Placement (FCP) et les Sociétés d’Investissement à Capital Variable (Sicav) à laquelle appartiennent la majorité des OPC monétaires.

Rappel : depuis 2013, l'expression OPCVM est réservée aux fonds commercialisés à l'échelle européenne (Directive OPCVM IV).

Pour investir dans une Sicav monétaire, il faut acheter des actions avant de les loger sur un compte-titres, dans un contrat d’assurance-vie. Ces produits sont également accessibles via les dispositifs d'épargne salariale (PEE, Perco ou PER).

Les Sicav monétaires (ou FCP de même catégorie) investissent les fonds des porteurs d’actions sur des supports de courte durée : bons du Trésor, certificats de dépôt provenant de banques, billets de trésorerie issus d’entreprises, obligations proches de leur échéance, “rémérés” indexés sur les taux du marché monétaire, etc.

Le choix d’investissement de courte durée vise essentiellement à réduire l’exposition aux variations des taux sur les marchés financiers et donc à réduire le risque en capital (sans le supprimer). L’argent investi sur une Sicav monétaire est disponible à tout moment à condition de revendre ses actions. La valorisation est quotidienne. Ces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la fiscalité applicable aux associations ?
Dissolution du mariage : procédure et effets
Vers une fiscalité allégée pour les petites donations ?
Assurance extrascolaire : garanties et obligation
Impôt du micro-entrepreneur : régime fiscal et régime social