La bourse est fermée

Shell: toujours la 'super-major' préférée de Credit Suisse.

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle consacrée aux pétrolières, Credit suisse (IOB: 0QP5.IL - actualité) a confirmé sa préférence, parmi les 'super-majors', pour Royal Dutch Shell (London: 0LN9.L - actualité) . Le conseil acheteur ('surperformance') sur le titre 'A' est donc maintenu, ainsi que l'objectif de cours de 2.500 pence et le statut de valeur préférée ('focus list stock').

Les analystes relèvent que Shell (London: RDSB.L - actualité) a aligné trois robustes trimestres consécutifs, dépassant autant les attentes du consensus que la performance de la principale valeur comparable, l'américaine ExxonMobil. 'Il sera intéressant de voir si la société parvient à maintenir la cadence au 2e trimestre 2017', indique une note de recherche en vue des semestriels.

Credit suisse ajoute que le rapprochement avec BG Group (EUREX: 1007667.EX - actualité) a 'repositionné Shell vers le bas de la courbe des coûts' des gisements. Le nouveau groupe est aussi exposé à des actifs plus diversifiés, tant du point de vue du calendrier que de leur rentabilité. Du côté du gaz naturel liquéfié (GNL) enfin, la position que Shell s'est bâtie est jugée 'supérieure à celle des valeurs comparables'.

Crédit suisse indique enfin que dans le pire des scénarii possibles, son objectif de cours sur la valeur se situe à 2.040 pence, soit pratiquement le cours actuel. Dans le meilleur des cas, la cible serait de 3.065 pence.



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces (Shenzhen: 300469.SZ - actualité) informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.