Publicité
Marchés français ouverture 1 h 11 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 563,72
    -7,04 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0742
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 315,43
    -114,96 (-0,62 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 900,39
    -39,62 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,49
    +53,73 (+4,02 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Sheila en larmes le jour de son mariage avec Ringo : les révélations émues de la chanteuse

AGENCE / BESTIMAGE

Pour les fans de Sheila, l'icône populaire des années 1960, la nouvelle émission de France 3, Archives Secrètes : la face cachée de nos idoles, animée par Laurent Delahousse, a révélé des aspects méconnus de la vie de la star. Au-delà des projecteurs et de la célébrité, la chanteuse a ouvert son cœur et son âme, partageant des moments personnels, y compris son mariage bouleversant avec le chanteur Ringo. L'histoire entre les deux artistes est, en quelque sorte, une romance pas comme les autres. Les amoureux se sont en effet rencontrés dans un studio d'enregistrement, où Ringo, alors musicien en devenir, cherchait à percer. Malgré les différences de carrière - Sheila étant déjà une star montante - l'amour a été le plus fort. En 1973, ils se sont ainsi mariés à Paris, espérant une cérémonie simple et intime. Mais la réalité s'est avérée bien différente.

L'événement qui devait être un "petit mariage tranquille" a rapidement pris une tournure inattendue. Des milliers de fans, des photographes et des journalistes ont envahi le lieu, transformant une cérémonie privée en un spectacle public. Sheila s'est souvenue avec émotion de cette journée. "Je vais éclater en sanglots là parce que j'ai peur !", a-t-elle révélé lors de l'émission. La situation a atteint un point critique lorsque des fans ont tenté d'arracher les fleurs de la coiffure de la mariée. "J'avais des roses dans les cheveux. Tout le monde cherchait à avoir un souvenir et à arracher les roses que j'avais sur ma tête. Une horreur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite