Marchés français ouverture 1 h 6 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 976,36
    +105,09 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0580
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    22 135,71
    -93,81 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    19 639,95
    -549,31 (-2,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,75
    -10,05 (-2,18 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Comment She’s Mercedes encourage l'entrepreneuriat féminin

@She's Mercedes

Top départ de la saison 2 de She’s Mercedes. Ce programme de mentoring consacré aux femmes entrepreneures fait son grand retour et accompagne cette année sept créatrices de start-up.

Oser. Alors que ce verbe se dessine sur toutes les lèvres colorées, talons aiguilles claquent sur le parquet, onze robes papillonnent dans la salle, des rires perçants traversent les murs du restaurant parisien Season en ce bel après-midi du mois de mai. Mais ne vous méprenez pas pour autant. Dans ce chahut exaltant aux airs de rendez-vous entre amies, les onze femmes présentes sont bien là pour défendre leurs entreprises et participent à la deuxième édition de "La Ligne droite" de , un programme de mentoring dédié aux créatrices d'entreprise porté par Mercedes-Benz France

En France moins d’un tiers des entreprises est créé par des femmes en 2021, selon le baromètre Infogreffe. L'opération vise donc à encourager les créatrices d'entreprises. Après prometteuse, les deux fondatrices du programme Angélique Touguet -responsable CRM chez Mercedes Benz- et Clémence Madet -responsable des événements et opérations clients chez Mercedes Benz-, ont sélectionné en début d'année sept projets de femmes audacieux. "Notre mission consiste à offrir une route plus directe aux femmes vers le succès", souligne Clémence Madet. Pendant presque une année, quatre mentores vont ainsi les aider à gagner en visibilité et développer leur projet d'entreprise. “Les femmes représentent encore une minorité dans le monde des entrepreneurs, mais nous sommes ici pour montrer que c’est possible”, affirme Isabelle Rabier, fondatrice de la plateforme de social selling Jolimoi et mentore de Mathilde Scheuer (Laboratoire Hollis) et Kenza Keller (Talm). L’objectif de cette deuxième saison reste ainsi de donner un coup d’accélérateur à leur start-up et de favoriser les rencontres entre entrepreneures porteuses de projets innovants très différents.

Briser le plafond de verre

La deuxième édition de ce programme de mentoring s'est ouverte en avril dernier avec une retraite à moins d’une heure de Paris. Le temps d'un week-end, duos, trios et quatuors entre mentores et mentorées se sont formés. Le premier auto[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles