La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1320
    +0,0108 (+0,96 %)
     
  • Gold future

    1 785,50
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 023,03
    -4 345,20 (-8,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3338
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Sex With Cancer : un sex-shop dédié aux personnes atteintes du cancer voit le jour au Royaume-Uni

·1 min de lecture

Pour la première fois, un sex-shop en ligne s’adapte à une clientèle vivant avec le cancer ou ayant été touchée par la maladie.  

Joon-Lynn Goh and Brian Lobel sont entrepreneurs britanniques et anciens malades du cancer. Tous deux guéris, ils se sont associés à la boutique érotique Sh! Women’s Erotic Emporium pour créer un sex-shop d’un nouveau genre. Sex With Cancer adapte son offre à des personnes malades dont les besoins changent pendant le combat contre la maladie. Les personnes en rémission sont également concernées par cette initiative, qui propose non seulement des sextoys, mais aussi des œuvres d’art, des lectures, des cours et des podcasts pour mieux comprendre.  

Lire aussi >> C’est mon histoire : « La ménopause a libéré ma libido »

Ouvrir le dialogue pour retrouver l’intimité 

La sexualité peut-être grandement affectée par le cancer et les traitements qui y sont liés. Chimiothérapie, chirurgie, tabou médical : il est facile de voir sa libido diminuer ou bien de ne pas oser parler de sexe à ses médecins. « Les chirurgies peuvent entraîner l'ablation de parties du corps ou des cicatrices auxquelles il faut parfois du temps à s’habituer. La chimiothérapie et la radiothérapie peuvent provoquer un épuisement, une perte ou une prise de poids, une perte d'intérêt pour le sexe, une dysfonction érectile, une sécheresse vaginale et des risques d'infection accrus. Les personnes atteintes de cancer sont confrontées à de nombreuses émotions, traumatismes et priorités, ce qui peut rendre le sexe moins souhaitable ou faisable », écrivent les créateurs...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles