Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 447,07
    +296,74 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    17 526,83
    -162,53 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,65
    +208,18 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0041 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 560,32
    -4 130,25 (-6,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 245,23
    -64,49 (-4,93 %)
     
  • S&P 500

    5 455,88
    -8,74 (-0,16 %)
     

« Sex Education » : ces images promo ont un air de déjà-vu (et pour cause)

« Sex Education » : ces images promo de ont un air de déjà vu (et pour cause)
« Sex Education » : ces images promo de ont un air de déjà vu (et pour cause)

SERIE - « *Viens* et affronte la musique ». À l’approche de la sortie de la quatrième et dernière saison de Sex Education, prévue pour le 21 septembre, Netflix a dévoilé de nouvelles affiches promotionnelles hautes en couleurs ce mardi 29 août.

Ces nouveaux visuels sont assez explicites et montrent plusieurs personnages de la série dont Jean (Gillian Anderson), Maeve (Emma Mackey), Eric (Ncuti Gatwa), Otis (Asa Butterfield) et Adam (Connor Swindells) le visage visiblement figé dans l’extase. « *Viens* et affronte la musique », écrit Netflix en légende.

Un parti pris qui reste évidemment dans le thème de la série, mais qui a un air de déjà-vu selon les internautes. Pour certains, Netflix s’est inspiré de l’affiche du film Nymphomaniac de Lars von Trier. D’autres dénoncent une volonté de copier pure et simple.

Le principe est en effet similaire : des visages en pleine extase, les deux œuvres parlant évidemment de sexe, à la différence que pour la série Netflix, les personnages sont habillés.

« “Nymphomaniac” l’a fait en premier et en mieux »

« Ils essaient vraiment de copier “Nymphomaniac” de Lars Von Trier et ce n’est même pas ressemblant »

PUBLICITÉ

Nymphomaniac, sorti en 2014, raconte l’histoire d’une femme s’autoproclamant nymphomane qui raconte ses nombreuses expériences sexuelles à un vieil homme célibataire pour tenter de se remettre d’une agression.

Qu’attendre pour la saison 4

Parler de sexualité, c’est toujours ce que font Otis et sa bande d’amis, de retour donc pour une ultime saison. La série britannique lancée par Netflix en 2019 arrive à son dénouement alors que de nombreux acteurs sont sur le départ.

Grâce à la bande-annonce qui a été dévoilée il y a quelques semaines, on découvre qu’Otis accompagné d’Éric, Ruby, Aimee, Jackson et Isaac quittent Moordale et partent étudier au Cavendish College. Lors de sa présentation face à ses nouveaux camarades, Otis (Asa Butterflied) a bien du mal à cacher certains traits de sa personnalité.

« Je passe le plus clair de mon temps à penser au sexe » ou encore « penser au sexe, ça me vient naturellement parce que c’est ma mère qui me l’a appris », lâche-t-il devant les élèves de Cavendish, qui eux ne sont pas habitués à avoir un sexothérapeute à disposition.

Pour rappel, à la fin de la saison 3, les élèves avaient volontairement saboté les plans de Hope - la nouvelle directrice - ainsi de nombreux investisseurs privés s’étaient retirés de l’école. Moordale avait donc dû fermer ses portes. Maeve (Emma Mackey), qui avait décidé de donner une chance à Otis, a décidé de quitter le Royaume-Uni pour partir aux États-Unis.

Ainsi, la quatrième saison devrait s’intéresser à cette relation longue distance mais aussi celle qu’Otis entretien avec Ruby. Un triangle amoureux qui passionne les fans de la série.

Otis devra aussi s’adapter à son nouveau statut, celui de grand frère, après que sa mère, Jean - incarnée par Gillian Anderson - a accouché.

À voir également sur Le HuffPost :

« The Idol », la série sulfureuse avec Lily-Rose Depp et The Weeknd, c’est (déjà) fini

Dua Lipa a adoré la soupe à l’oignon d’Hélène Darroze (et s’est laissée séduire par la cuisine française)