Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 038,70
    +2 079,51 (+3,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 245,69
    +47,12 (+3,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Avec « Seventeenth Heaven », Seventeen part à la quête du Bonheur

Pledis Entertainment

Lundi 23 octobre, Seventeen a sorti son onzième mini-album « Seventeenth Heaven ». Un retour attendu pour le groupe de K-Pop qui suscite enthousiasme et frénésie à chacun de ses projets. Preuve en est encore une fois avec les records qu’il vient de battre.

La veille de la sortie, il est annoncé que « Seventeenth Heaven » s’est offert le record de l’album de K-Pop le plus précommandé de tous les temps, avec 5,2 millions de copies physiques réservées. Une petite musique déjà entendue en avril dernier lorsque leur dixième mini-album « FML » atteint les 4,6 millions d’exemplaires. L’album s’est également classé numéro deux sur iTunes dans le monde et en Europe. Et côté streaming ? Les chiffres sont eux aussi fatalement attirés par les hauteurs. En Corée du Sud, le single se hisse premier du MelOn Top 100 (plateforme majeure de streaming), une première pour un groupe masculin cette année.

Entretenir la ferveur de « FML »

Seventeen a émis le souhait d’entretenir la ferveur provoquée en avril dernier avec la sortie de « FML », un album explorant la coexistence de la gloire et des tourments. Mais la pression était forte, avait ainsi avoué Woozi, membre du groupe signant écriture, arrangement, composition et production des titres.

PUBLICITÉ

Secondé de ses douze compagnons de route, il s’est est remis, comme à son habitude, à la recherche de l’état d’esprit qui courrait alors dans les rangs de la formation. Après une glorieuse année et d’impressionnantes réalisations, que leur restaient...


Lire la suite sur ParisMatch