Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 137,98
    +55,48 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,39
    -33,94 (-2,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

A seulement 17 ans, ce roi du phishing aurait escroqué près de 750 000 euros

UNSPLASH

La jeunesse n'est pas un frein à la créativité criminelle. Et les autorités judiciaires en veulent pour preuve la mise en examen d’un adolescent à peine âgé de 17 ans, pour «escroquerie en bande organisée». Celui-ci a été incarcéré à Paris jeudi 19 octobre. Selon les informations du Parisien, le jeune homme est accusé d'avoir participé, avec des complices, à une vaste opération d'escroquerie en ligne depuis octobre 2021. Le stratagème utilisé par ce prodige du phishing était simple et efficace. En se faisant passer pour des entités familières telles que des banques, des administrations fiscales ou des caisses de sécurité sociale, il usurpait des logos et des noms officiels pour dérober des données personnelles aux victimes.

Les conséquences de cette arnaque étaient dévastatrices pour ces dernières, qui se faisaient ainsi dérober leurs numéros de cartes bancaires. Car ces informations étaient ensuite vendues en ligne, et leurs comptes vidés, avec des retraits allant jusqu'à 80 000 euros par mois, indiquent nos confrères. Il s'agit là d'une des principales méthodes de cybercriminalité du moment. En juin 2022, le parquet de Paris a confié à la Brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP) et à la Brigade de lutte contre la cybercriminalité (BL2C) le soin de démanteler ce réseau, sans imaginer qui se cachait derrière.

Les membres de cette organisation opéraient à la fois à Toulouse et en région parisienne. Après une première vague d'arrestations en mars 2023, la carte maîtresse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Phénomène littéraire : le livre de Panayotis Pascot s’est déjà écoulé à 100 000 exemplaires
Phénomène littéraire : le livre de Panayotis Pascot s’est déjà écoulé à 100 000 exemplaires
Philips Hue : découvrez ces 3 offres Amazon qui font saliver tout le monde en ce moment
Philips Hue : découvrez ces 3 offres Amazon qui font saliver tout le monde en ce moment
Ce robot nettoyeur de vitres en promotion flash chez Amazon va vous simplifier la vie