La bourse ferme dans 5 h 22 min
  • CAC 40

    6 124,55
    +77,24 (+1,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 570,92
    +32,04 (+0,91 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0591
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 825,60
    +0,80 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    19 884,70
    -517,90 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    459,75
    -2,04 (-0,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,30
    +1,73 (+1,58 %)
     
  • DAX

    13 286,99
    +100,92 (+0,77 %)
     
  • FTSE 100

    7 342,55
    +84,23 (+1,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2263
    -0,0007 (-0,06 %)
     

Seul 1 héritage sur 8 risque des droits de succession

Testament
Testament

« Si les Français connaissent si mal les droits de succession, c'est qu'une très faible portion de la population y est soumise » : voilà pourquoi l'Observatoire des inégalités a décidé de consacrer tout un chapitre à l'héritage dans son « rapport sur les riches en France » édition 2022, dévoilé le 1er juin. Cet observatoire appuie son analyse sur le constat dressé par le Conseil d'analyse économique (CAE) : « Le manque de compréhension, qui mine l'acceptabilité sociale des droits de succession, est malheureusement alimenté par l'absence d'informations fiables de la part de l'administration fiscale », regrette le CAE dans son rapport « Repenser l'héritage », publié en décembre 2021.

Alors, précisément, combien de successions sont soumises à l'impôt ? Mystère. Il n'existe pas de réponse exacte à cette question dans les statistiques de l'Insee ni dans le rapport du CAE. Mais il existe d'importants indices. A commencer par le montant des héritages en France...

Très précisément, selon l'Insee, 12,9% des héritages dépassent la barre de 100 000 euros. Une barre qui n'a rien de symbolique puisqu'elle correspond à l'abattement de droits de succession pour un héritage en ligne directe : un abattement valable pour chaque enfant au décès d'un de ses parents, ou pour les petits-enfants qui héritent de leurs grands-parents « par représentation » (si le père ou la mère, qui aurait dû hériter de cet aïeul, est déjà mort).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : rattacher vos enfants à votre foyer ou non, quelle est la meilleure option ?
- Crédit immobilier : ces banques qui refusent de prêter à cause du taux d'usure
- Logement : il n'y aura pas de gel des loyers, d'autres solutions à l'étude

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles