Marchés français ouverture 8 h 10 min

Le service de cloud gaming xCloud de Microsoft pourrait arriver en France en 2020

Thomas Giraudet

La future plateforme de cloud gaming de Microsoft, baptisé Project xCloud, désire amener les jeux de la Xbox sur smartphone Krisztian Bocsi/Bloomberg

A l'instar du marché du streaming de séries, films et documentaires qui attire les géants du divertissement et de la tech — Apple et Disney ayant fait leur incursion face à Netflix et Amazon pour ne citer qu'eux — le marché du jeu vidéo est en pleine effervescence cet automne. Les prévisions de recettes économiques sont alléchantes : le chiffre d'affaires mondial du marché du cloud gaming pourrait sextupler en cinq ans, en passant de 66 millions de dollars à 450 millions de dollars en 2023, selon Statista. Il a aurait 2,4 milliards de joueurs de jeux vidéo dans le monde.

Google s'apprête à dévoiler le 19 novembre Google Stadia, sa plateforme de jeux vidéo en ligne, sans console ni PC, qui peut être utilisée en se connectant aux serveurs de Google depuis un téléviseur (équipé d'un boîtier Chromecast), un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Google Stadia démarrera avec seulement 12 jeux pour son lancement. En face, Microsoft va arriver après mais son catalogue est bien plus fourni. Déjà lancé dans trois pays dans une version bêta — Etats-Unis, Corée du Sud et Royaume-Uni — le Project xCloud de plateforme cloud gaming sera étendu dans d'autres pays en 2020 et peut-être la France. C'est en tout cas l'une des interprétations des annonces effectuées lors de la conférence X019 à Londres ce 14 novembre, selon 01Net. Microsoft a indiqué que l'Europe de l'Ouest rejoindra la phase de test du projet xCloud — sans donner le nom des pays — qui permet de jouer depuis son smartphone sous Android ou depuis son PC équipé de Windows 10. 

La startup française Shadow permet déjà de jouer dans le cloud aux jeux Microsoft

Microsoft a également annoncé la possibilité dès l'an prochain de jouer avec des…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Voici ce qu'on sait déjà sur la PlayStation 5, qui sortira fin 2020

Aussi sur Business Insider