Publicité
Marchés français ouverture 3 h 1 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 377,83
    -192,93 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0745
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 340,14
    -90,25 (-0,49 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 638,39
    -276,48 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,13
    +48,37 (+3,62 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Serie A: la folle remontée de Cagliari contre Frosinone, pour décrocher sa première victoire de la saison

iconsport

Bon dernier de Serie A, ce triste Cagliari cuvée 2023-2024 n'avait pas remporté un match depuis le début de la saison avant de recevoir Frosinone ce dimanche à l'occasion de la dixième journée. Le bilan était même alarmant : neuf matchs, six défaites, trois nuls. À croire qu'il fallait un miracle pour prendre trois points dans l'élite transalpine. Au terme d'un scénario dingue, les hommes de Claudio Ranieri - décidément avide de coups d'éclats - ont réussi à revenir d'un match très mal embarqué ce dimanche, pour décrocher leur premier succès en Serie A (4-3).

Dans cette partie de bas de tableau face à un rival direct pour le maintien, les Rossoblu ont vite été dominés dans tous les secteurs de jeu. L'attaquant Matias Soulé y va même de son doublé en un peu plus d'une demi-heure de jeu. Au bon endroit au bon moment sur une récupération haute de Reinier, prêté par le Real Madrid, l'Argentin trouve d'abord le chemin des filets (0-1, 24e) d'une frappe à ras de terre avant de doubler la mise quelques minutes plus tard au bout d'un exploit personnel (0-2, 37e). Au retour des vestiaires, la réaction des locaux se fait toujours attendre et Marco Brescianini en profite pour faire la passe de trois (0-3, 49e).

4 buts en 20 minutes

72e, 76e, 90+4e et 90+6e. Voici comment le promu sarde s'est offert Frosinone en fin de rencontre. Remontés, les coéquipiers de Nahitan Nandez sonnent la révolte d'une sublime frappe enroulée d'Oristanio à l'entrée de la surface (1-3). Antoine Makoumbou trouve lui aussi le chemin des filets en profitant d'une relance mal maitrisée de la défense des visiteurs (2-3). Et c'est dans les dix dernièrs minutes que la magie opère.

PUBLICITÉ

Entré en jeu au retour des vestiaires, Leonardo Pavoletti refait définitivement le retard des siens en claquant un coup de casque à bout portant sur corner dans le temps additionnel (3-3). Il devient le héros de Cagliari une poignée de secondes plus tard en étant bien placé à la retombée d'un coup franc lointain (4-3). Avec six points, les Rossoblu abandonnent enfin la dernière place de la Serie A, pour le plus grand malheur de la Salernitana, battue par le Genoa (1-0) vendredi.

Article original publié sur RMC Sport