La bourse ferme dans 2 min
  • CAC 40

    6 735,71
    -18,26 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,68
    -10,82 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    34 228,86
    -166,15 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0491
    -0,0038 (-0,36 %)
     
  • Gold future

    1 801,60
    -13,60 (-0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 137,02
    -152,92 (-0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,49
    +0,07 (+0,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,41
    +0,19 (+0,23 %)
     
  • DAX

    14 508,13
    +17,83 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,68
    -1,81 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 368,54
    -113,91 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 047,63
    -28,94 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2248
    -0,0008 (-0,07 %)
     

Quand sera-t-il enfin temps d’acheter de l’or ?

Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

L’or retrouve de l’éclat. Rompant avec une longue descente aux enfers depuis le sommet majeur inscrit dans le sillage de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le cours de l’once a rebondi de 9% depuis son point bas du 3 novembre. Une remontée fulgurante, “d’autant plus remarquable qu’elle s’est faite en dépit d’un puissant regain d’appétit pour le risque sur les marchés financiers”, comme le relève Véronique Riches-Flores, fondatrice de Riches-Flores Research. Valeur refuge, l’or est en effet considéré comme une couverture contre le risque de chute des marchés actions (entre autres). Ainsi, quand la Bourse est bien orientée, il est délaissé par certains investisseurs.

L’or a été porté dernièrement par les espoirs, confortés par les chiffres de l’inflation moins élevés que prévu publiés aux Etats-Unis jeudi dernier (l’indice des prix à la consommation est ressorti inférieur aux attentes du consensus, y compris hors éléments volatils comme l’alimentation et l’énergie), de ralentissement dans le rythme de remontée du taux directeur de la Fed, qui ont favorisé une chute spectaculaire des taux à long terme outre-Atlantique. En effet, l’or ne générant pas de revenu, il tend à évoluer à l’inverse des taux réels (les taux, diminués des anticipations d’inflation), du fait d’arbitrages.

Pour que l’or connaisse une revalorisation durable, “un facteur externe déclencheur sera nécessaire”, le fameux "pivot" de la Fed (soit la stabilisation de ses taux, voire le début d'un nouveau cycle de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EDF ne pourra pas respecter son calendrier de relance du parc nucléaire
Futur avion de combat européen : Airbus espère un accord avec Dassault avant la fin de l'année
Jeff Bezos annonce qu'il fera don de la majorité de sa fortune à des associations caritatives
BNP Paribas offre un rendement de 8% : le conseil Bourse
Roche n'atteint pas ses objectifs lors des essais d'un traitement de la maladie d'Alzheimer