Sequana poursuit sa flambée

Encore une belle journée pour Sequana. Le titre du papetier français s’envolait de 16,55% vers 11h ce matin, après avoir flambé de plus de 41% mercredi, grâce à la publication d’une note par Tradition Securities and Futures (TSAF). Compte tenu de la baisse excessive de l’action, qui venait de toucher un plus bas historique de 6,23 euros, et d’une valorisation « absurde », le courtier parisien recommande un « achat agressif » sur la valeur. De plus, l’analyste en charge du dossier a fixé un objectif de cours à 22 euros, représentant encore un potentiel de hausse de 120% !

Il faut dire que, mardi soir, la capitalisation boursière de Sequana ne représentait plus que le montant levé lors de l’augmentation de capital réalisé en juillet dernier (150 millions d’euros), soit seulement 20% des fonds propres estimés fin 2012. Ce matin, la capitalisation boursière du groupe atteignait 260 millions d’euros.

Au-delà de ces incohérences boursières, le fabricant de papier devrait aussi se montrer résistant malgré une conjoncture européenne défavorable, en maintenant une marge brute d'exploitation autour de 3,5%, après 3,4% en 2011, toujours selon le courtier.

Par ailleurs, la dette de Sequana (500 millions d'euros) constitue toujours une préoccupation importante au regard de la capitalisation du groupe, mais TSAF souligne à ce sujet que la seule cession de la branche sécurité (impression de billets de banque et de passeports), valorisée à 350 millions d’euros, apporterait un nouveau catalyseur à la valeur.

Retrouvez cet article sur capital.fr