Publicité
Marchés français ouverture 6 h 8 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 078,32
    -736,24 (-1,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 325,58
    +518,10 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,38
    -28,49 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

Un septuagénaire violemment attaqué par deux chiens perd plusieurs membres

Pexels

C’est à une scène d’horreur qu’ont assisté, le 18 août dernier, certains habitants de Bognor Regis, au sud du Royaume-Uni. En cette matinée d’été, Vic Franklin, 77 ans, a été violemment attaqué par deux chiens de race Rottweiler. Les animaux, dépourvus de laisse, l’ont mordu à plusieurs endroits du corps avec une violence sans pareille. Gravement blessé, le septuagénaire s’est effondré sous les regards horrifiés des passants, qui se sont empressés d’appeler les secours. En arrivant sur place, les autorités ne sont pas parvenues à maîtriser les chiens. Ceux-ci ont été abattus. Hospitalisé dans un état préoccupant, Vic a dû subir plusieurs opérations chirurgicales. Au vu de la gravité de ses blessures, les médecins ont procédé à plusieurs amputations. "Nous avons réalisé que nous n’avions pas d’autre choix que d’amputer sa jambe gauche, son bras droit et son majeur gauche, confie son fils, Lee, dans les colonnes du Daily Mirror. Nous avons craint le pire. On ne savait pas ce qui allait se passer." Les efforts du corps médical ont heureusement payé. Deux mois après l’attaque, Vic est toujours hospitalisé mais se porte beaucoup mieux. "Maintenant qu’il se rétablit, tout le monde voit quelle inspiration il est. C’est toujours papa, et il arrive à faire rire tout le monde", poursuit Lee, qui décrit son père comme la "colle" qui maintient sa famille ensemble.

Un homme de 29 ans arrêté

À son réveil, Vic a fait (...)

Lire la suite sur Closer

Kate et William : "Un sentiment croissant que…", cette décision forte qui fait grincer des dents
Suicide de Soeur Sourire : pourquoi la nonne qui chantait Dominique avait mis fin à ses jours
TÉMOIGNAGE. “Mes parents colportent un mensonge atroce sur la façon dont j’ai rencontré mon mari”
Le divorce tourne mal, la décision drastique du juge lui coûte la vie
Astrologie 2023 : ce qui attend le signe de la Vierge en novembre en amour