La bourse ferme dans 3 h 17 min
  • CAC 40

    5 813,10
    -17,55 (-0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 693,58
    -11,27 (-0,30 %)
     
  • Dow Jones

    30 924,14
    -345,96 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    -0,0037 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 696,20
    -4,50 (-0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    40 172,04
    -1 552,79 (-3,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    958,42
    -28,79 (-2,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,24
    +1,41 (+2,21 %)
     
  • DAX

    13 985,61
    -70,73 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    6 672,44
    +21,56 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    12 723,47
    -274,33 (-2,11 %)
     
  • S&P 500

    3 768,47
    -51,25 (-1,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3835
    -0,0059 (-0,42 %)
     

Sepp Blatter placé en coma artificiel après une opération du cœur

·1 min de lecture

La "guérison sera longue" pour Sepp Blatter. Jeudi 21 janvier, la fille de l'ancien président de la FIFA, Corinne, a fait savoir dans CH Media que son père avait été placé dans un coma artificiel après avoir subi une opération du cœur. Hospitalisé depuis décembre dernier, il a passé pas moins de quatre semaines en soins intensifs. Un état de santé qui a selon elle "sans doute été altéré" par le coronavirus, qu'il avait contracté en novembre dernier mais pour lequel il ne présentait aucun symptôme.

"L'opération au cœur était une intervention de routine, explique Corinne Blatter, relayée par Le Nouvelliste. Mais avec le Covid-19, elle est devenue plus compliquée, plus dangereuse aussi". Selon la fille de Sepp Blatter, les démêlés judiciaires de l'ancien président de la FIFA depuis 2015 n'arrangent en rien également son état de santé. "On ne peut imaginer la pression à laquelle il a dû faire face depuis cinq ans", a-t-elle précisé, tandis que l'ex-homme d'affaires est toujours visé par trois enquêtes, tandis qu'il enchaîne depuis 2015 les scandales de corruption.

Corinne Blatter veut que la FIFA laisse son père "en paix"

D'abord pour le paiement controversé de 2 millions de francs suisses (1,8 million d'euros) à Michel Platini, alors président de l'UEFA, en 2011, validé par Sepp Blatter sans contrat écrit, et qui vaut aux deux hommes d'être poursuivis pour "gestion déloyale", "escroquerie" et "abus de confiance". Depuis mai dernier, la (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Amanda Gorman : qui est la révélation de l'investiture de Joe Biden ?
Pascal Obispo : sa femme Julie poste un cliché complice avec le chanteur
Kim Kardashian nostalgique : elle poste une rare photo sans maquillage
Faustine Bollaert : ce qu'elle ne veut pas faire subir à son mari Maxime Chattam à cause de ses émissions
Shy'm enceinte : retour sur ses plus belles photos de grossesse