Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 806,39
    -302,79 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Il s'endort avec 9 anneaux enfilés sur ses parties intimes, les pompiers forcés d'intervenir

Quand on trifouille au fin fond d'un très célèbre site d'e-commerce, il est possible de trouver des accessoires incongrus. Parmi ces obscures pépites, les anneaux de testicule destinés aux amateurs de bondage favorisent le flux sanguin vers le pénis. Cette technique coquine peut néanmoins s'avérer dangereuse. Un Australien de 44 ans en a fait la malheureuse expérience. Tout commence par un acte sexuel au cours duquel le quadragénaire a enfilé 9 anneaux de 1 cm de diamètre dans dans l'espoir de tenir en érection plus longtemps. Après avoir sommeillé pendant trois heures, l'individu se réveille avec une douleur intense à l'entrejambe : ses parties génitales ont gonflé.

Direction l'hôpital universitaire de Gold Coast, près de la côte Pacifique, où les médecins le transfèrent directement au service des urgences. Il faut faire vite. La douleur s'intensifie d'heure en heure. Un examen révèle que le pénis et le scrotum ont enflé dans des proportions hallucinantes. L'Urology Case Reports rapporte que le patient est alors placé sous perfusion d'analgésiques opioïdes. Les médecins interviennent une première fois sans succès avec une pince coupante. L'aide des pompiers s'avère indispensable. L'intervention musclée nécessite de mettre au préalable l'Australien sous anesthésie générale. Une (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE L'autisme de mon fils m'a permis de découvrir que je suis également autiste
Elle fait un canular téléphonique sans se douter qu'il va bouleverser sa vie
TÉMOIGNAGE Mon copain a refusé ma demande en mariage
"Le monde n'est pas prêt", des médecins mettent en garde contre un nouveau type d'infection
TÉMOIGNAGE J'ai une femme, deux petites amies et un énorme dilemme