La bourse ferme dans 4 h 59 min
  • CAC 40

    5 983,46
    +189,31 (+3,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 452,26
    +110,09 (+3,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9904
    +0,0077 (+0,78 %)
     
  • Gold future

    1 718,20
    +16,20 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    20 159,27
    +657,63 (+3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,55
    +18,20 (+4,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,42
    +0,79 (+0,94 %)
     
  • DAX

    12 581,50
    +372,02 (+3,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 033,93
    +125,17 (+1,81 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1366
    +0,0047 (+0,41 %)
     

Semi-conducteurs, fret... quelles seraient les conséquences économiques d'une invasion de Taïwan?

Hector RETAMAL / AFP

La visite de l’Américaine Nancy Pelosi à Taipei a mis le feu aux poudres entre Taïwan et la Chine, laissant les acteurs économiques impuissants face à l’escalade qui pourrait avoir des conséquences importantes sur les marchés mondiaux. Explications.

Une visite perçue comme une provocation par la Chine. Mardi 2 août, la cheffe des députés américains, Nancy Pelosi, s’est rendue à Taïwan dans le cadre d’une tournée asiatique pour apporter le "soutien inconditionnel de l’Amérique" à Taipei. qui accuse les États-Unis d’avoir trahi leur engagement de n’entretenir aucune relation officielle avec le territoire insulaire revendiqué par la Chine. Résultat: Pékin a dès le lendemain lancé une vaste en effectuant des exercices autour de l’île. La Chine "mène des exercices militaires et des tirs de missiles à grande échelle, ainsi que des cyberattaques, une campagne de désinformation et une coercition économique afin d'affaiblir le moral de la population à Taïwan. Elle a utilisé les exercices et sa feuille de route militaire pour préparer l'invasion de Taïwan", a dénoncé ce mardi 9 août Joseph Wu, le chef de la diplomatie taïwanaise.

Une escalade qui fait craindre un conflit armé entre les deux territoires, six mois après . Bien que Washington assure ne pas être inquiet pour Taïwan, le président américain s'est toutefois dit préoccupé par les actions de la Chine dans la région. Car en cas d’invasion de l’île par la Chine, les répercussions économiques pourraient être importantes.

L’approvisionnement en semi-conducteurs pourrait être perturbé

Indispensables pour la fabrication de nombreux appareils électroniques, notamment dans le secteur de l’aéronautique et de l’automobile, les semi-conducteurs pourraient se faire (très) rares en cas de conflit violent entre Pékin et Taipei. Ces petits composants électroniques sont en effet principalement exportés de Taïwan. "En 2020, la part de marché des acteurs taïwanais de l’industrie des semi-conducteurs atteignait 75,7% dans la fonderie, 56,7% dans l’emballage et les tests et 19,3% dans la conception", est-il noté dans un de Bercy publié en février 2021. Autrement dit, 80% des importations mondiales de semi-conducteurs proviennent de Taïwan. Une force économique qui représente 15[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi