La bourse ferme dans 3 h 48 min
  • CAC 40

    6 678,75
    +5,65 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 165,50
    +14,10 (+0,34 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1662
    +0,0043 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    1 779,70
    +14,00 (+0,79 %)
     
  • BTC-EUR

    53 389,09
    +543,11 (+1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,12
    +2,48 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,47
    +1,03 (+1,25 %)
     
  • DAX

    15 500,05
    +25,58 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 210,25
    +6,42 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3825
    +0,0098 (+0,71 %)
     

La semaine de travail de 32 heures revient au coeur des débats

·1 min de lecture

Le débat sur le temps de travail est de retour. La CGT a relancé, ce jeudi 14 octobre à Montreuil (Seine-Saint-Denis), sa campagne pour les 32 heures. "Nous relançons la campagne qui avait été lancée en 2016. (...) Nous considérons que cette campagne garde toute sa pertinence, et même qu'elle est d'une pleine actualité dans le contexte présent", a affirmé au cours d'une conférence de presse au siège de la CGT, Baptiste Talbot, pilote de la campagne et membre de la Commission exécutive confédérale.

"Sur toute une série de questions, les questions d'emplois, de conditions de travail, d'égalité femmes/hommes, d'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, d'environnement, la CGT estime que la réduction du temps de travail est porteuse de progrès social", a-t-il ajouté. La CGT propose une réduction du temps de travail à 32 heures encadrée par la loi, sans perte de salaire, et accompagnée d'une obligation de création d'emplois, afin que la baisse du temps de travail ne se traduise pas par une dégradation des conditions de travail, comme cela a été le cas à l'hôpital après la mise en place des 35 heures.

"Il faut que dans la loi il y ait une compensation stricte, j'allais dire mathématique", par de nouveaux emplois de la réduction du temps de travail, a souligné le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, estimant que de la sorte, "c'est plus de deux millions d'emplois qu'on pourrait créer, privé et public" confondus.

Baptiste Talbot a fait valoir que la réduction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les 10 entreprises préférées des étudiants et jeunes diplômés d’universités, d’écoles de commerce et d’ingénieurs
Chercheurs d’emploi : attention au burn out !
Et si on déclinait la bienveillance au travail dans notre vie perso ?
Comment vérifier la disponibilité du nom de votre entreprise ?
En visio faut-il inviter son chef à plus de mesure ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles