La bourse ferme dans 2 h 10 min
  • CAC 40

    4 565,81
    -164,85 (-3,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 962,54
    -108,06 (-3,52 %)
     
  • Dow Jones

    26 758,87
    -704,32 (-2,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1730
    -0,0059 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 875,40
    -36,50 (-1,91 %)
     
  • BTC-EUR

    11 027,64
    -608,85 (-5,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    256,29
    -16,40 (-6,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    37,35
    -2,22 (-5,61 %)
     
  • DAX

    11 579,97
    -483,60 (-4,01 %)
     
  • FTSE 100

    5 578,43
    -150,56 (-2,63 %)
     
  • Nasdaq

    11 099,97
    -331,38 (-2,90 %)
     
  • S&P 500

    3 302,23
    -88,45 (-2,61 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2972
    -0,0070 (-0,53 %)
     

Semaine européenne du développement durable : ESI Group réaffirme ses engagements pour diminuer l’empreinte carbone de ses clients industriels grâce à l’approche « Zero tests, zero prototypes, zero downtime»

·4 min de lecture

ESI Group, acteur de la simulation numérique et du prototypage virtuel pour les industriels, se positionne, depuis sa création en 1973, comme un acteur centré sur l’usage des produits industriels tout au long de leur cycle de vie, de leur conception à leur vie opérationnelle. Grâce à la prise en compte de la physique des matériaux et à l’utilisation de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle ou le Data mining, ESI peut anticiper le vieillissement du produit dû à son utilisation et l’interaction avec son environnement. La démarche vise à supprimer le recours aux essais et prototypes physiques et réduire le temps d’arrêt de production. « Fabriquer et tester un prototype réel est long et coûteux pour un industriel. Il nécessite de plus la mise en place de moyens d'essai spécifiques qui la plupart du temps ne peuvent pas être réutilisés pour d'autres prototypes physiques, ce qui constitue un coût additionnel. Le recours au test et au prototype virtuel permet de s'émanciper de ces contraintes tout en gagnant en agilité, en efficacité et en performance.», explique Emmanuel Leroy, Executive Vice-president – Industry Solutions au sein d’ESI.

Cette méthodologie innovante fondée sur le prototypage virtuel a porté ses fruits :

  • Avec l'aide d'ESI, la PME française Expliseat a pu développer le siège le plus léger jamais certifié par l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA). Ce siège en titane offre une économie de poids d’au moins 50 % par rapport aux modèles les plus légers disponibles sur le marché (8 à 10 kg) ; une réduction de poids significative qui peut se traduire par une économie approximative de 3 % à 5 % de carburant – soit 300 000 dollars à 500 000 dollars par avion et par an.

  • Plus récemment, Farasis Energy, fournisseur sino-américain de batteries, a remporté, dans un temps record, un appel d’offres auprès d’un constructeur automobile allemand. Grâce à l’expertise d’ESI, la fiabilité du prototype virtuel du nouveau modèle de batterie électrique de Farasis a été déterminante dans une approche « zéro prototype réel ».

Les fortes réglementations notamment environnementales soumettent les industriels à un impératif de changement et de performance. ESI accompagne ses clients confrontés à un enjeu de taille : réussir à innover et à se transformer pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs tout en maintenant leurs niveaux de croissance et de rentabilité.

La course à l’électrification des véhicules en est un bon exemple. Les solutions du groupe aident les acteurs industriels à développer leurs projets en maintenant des délais toujours plus contraints sans pour autant obliger de compromis sur la sécurité ou le confort des occupants.

  • A travers le projet de consortium européen Optemus, ESI et ses partenaires ont développé une solution permettant un gain de 40% d'autonomie pour les véhicules électriques sans sacrifier le confort, la sécurité ou le coût.

Temps fort de ce mois de septembre, la 75ème édition de l’Assemblée générale des Nations Unis a été l’occasion pour des leaders, dont Cristel de Rouvray, CEO d’ESI Group, de plus de 100 pays de réaffirmer leur engagement à soutenir le multilatéralisme et les valeurs du Pacte Mondial en signant la déclaration « United Nations Global Compact Statement ».

A propos d’ESI
Crée en 1973, ESI Group est un acteur leader des solutions de Prototypage Virtuel et un partenaire majeur dans l’accompagnement de la transformation industrielle. Grâce à un savoir-faire unique dans le domaine de la physique des matériaux, la société a développé et perfectionné, au cours des 45 dernières années, une maitrise pointue des solutions de simulation numérique.
Cherchant à dépasser la conception traditionnelle de la gestion du cycle de vie des produits (PLM), ESI a développé une approche globale/holistique centrée sur la productivité industrielle et la performance des produits, au-delà de leur développement, tout au long de leur cycle de vie (Product Performance Lifecycle™) : de la conception, à la fabrication jusqu’à l’utilisation.
Présent dans plus de 20 pays et dans les principaux secteurs industriels, ESI Group emploie environ 1200 spécialistes de haut-niveau à travers le monde. Son chiffre d’affaires en 2019 s’est élevé à 146M€. ESI a son siège social en France et est cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris.
Pour plus d’informations, veuillez visiter www.esi-group.com/fr.

Suivez ESI
LinkedIn / Facebook / Twitter / Youtube

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201005005049/fr/

Contacts

ESI Group
Florence Barré
press@esi-group.com
+33 1 49 78 28 28

Relation presse / Shan
Lola Gozlan
lola.gozlan@shan.fr
+ 33 6 24 76 83 40