La bourse ferme dans 4 h 58 min
  • CAC 40

    5 986,14
    +191,99 (+3,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 453,79
    +111,62 (+3,34 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9905
    +0,0078 (+0,79 %)
     
  • Gold future

    1 718,40
    +16,40 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    20 163,14
    +666,25 (+3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,82
    +18,47 (+4,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,43
    +0,80 (+0,96 %)
     
  • DAX

    12 585,40
    +375,92 (+3,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 034,74
    +125,98 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1366
    +0,0047 (+0,42 %)
     

Selon l'armée russe, 10.000 volontaires ont demandé à être mobilisés en Ukraine en 24 heures

Selon l'état-major russe, ceux-ci se seraient présentés sans même attendre leur convocation officielle.

Les chiffres ont été diffusés par l'état-major de l'armée russe. Près de 10.000 personnes se sont portées volontaires pour être mobilisées pour l'offensive en Ukraine ces dernières 24 heures après l'annonce de Vladimir Poutine de ce mercredi.

Pas d'images officielles

Des images diffusées sur les réseaux sociaux affirmaient montrer la mobilisation dans une localité de Iakoutie, en Sibérie, avec des hommes aux visages fermés embrassant leurs proches, certains en pleurs, avant de monter dans un bus.

Sur d'autres cadres publiés par la très populaire chaîne Telegram Mash, on peut voir une file d'hommes se tenant devant un avion de transport de troupes sur un tarmac, de nuit.

Une vidéo présentée comme tournée en Tchétchénie, république russe du Caucase, montrait des dizaines de jeunes hommes marchant dans la rue, encadrés par des policiers.

Le ministère de la Défense ne diffusait lui aucune image officielle de la mobilisation et n'a pas donné de chiffres sur le nombre de personnes ayant reçu une convocation à se rendre à l'armée.

Mercredi, le président Vladimir Poutine a annoncé une "mobilisation partielle" ne devant concerner que quelque 300.000 réservistes qui ont une "expérience militaire". De nombreux Russes redoutent cependant une mobilisation plus massive.

Plus de 1300 personnes ont été arrêtées dans toute la Russie mercredi lors de manifestations improvisées contre la mobilisation.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ukraine-Russie : comment s'est déroulé l'échange de prisonniers ?