La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    51 539,13
    -1 480,53 (-2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Selon l’AHF, après l’échec de COVAX, il faut un nouveau chef de l'OMS

·3 min de lecture

LOS ANGELES, September 16, 2021--(BUSINESS WIRE)--Après près de deux ans de pandémie, il est clair que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'a pas réussi à accroître le soutien en faveur de COVAX et à s’assurer que les pays riches respectent leurs engagements en matière de vaccins alors qu'ils ont accumulé la majeure partie des doses mondiales, selon l’AIDS Healthcare Foundation (AHF). À la lumière de ces éléments, l'AHF appelle les États membres des Nations Unies à nommer et à élire un nouveau directeur général de l'OMS – un leader capable de mobiliser et de coordonner les ressources nécessaires pour garantir que les habitants des pays à revenu faible et intermédiaire aient accès à des vaccins vitaux.

COVAX, que l’on a vanté comme le meilleur mécanisme pour acheminer des vaccins aux pays les plus pauvres du monde, a malheureusement échoué à ce jour. Le chef de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, n'a pas réussi à obtenir les ressources nécessaires pour garantir au monde en développement un accès équitable aux vaccins et ne s'est pas battu dès le départ pour des dérogations aux brevets sur les vaccins, ce qui aurait pu augmenter la production mondiale. Les objectifs de vaccination COVAX ont également été fixés beaucoup trop bas à 20 % de la population dans 92 pays à faible revenu alors que l'OMS a déclaré que 70 % devaient être vaccinés pour arrêter le COVID-19.

« Les vaccins sont les meilleurs atouts dont nous disposons pour protéger la population mondiale contre le nouveau coronavirus – le Dr Tedros en est bien conscient, c'est pourquoi il est si décevant de voir l'état de l'accès aux vaccins et la réponse à la pandémie aujourd'hui », a déclaré le Dr Penninah Iutung, le directeur du bureau Afrique de l’AHF. « Une personne dans sa position ne reçoit pas une seconde chance alors que tant de personnes et de nations souffrent d'une si grande disparité dans l'accès aux vaccins. Il est temps de nommer un nouveau directeur général de l'OMS qui peut renverser la vapeur et fournir aux habitants du continent africain, et ailleurs dans les pays en développement, les vaccins dont ils ont besoin pour être protégés contre le COVID-19 et se remettre de la pandémie. »

Au lieu d’atteindre 2 milliards de doses d'ici la fin de cette année, COVAX devrait manquer de près de 30 % son objectif, et les déploiements de vaccins dans de nombreux pays ont été lents et non coordonnés, avec des centaines de milliers de doses expirées ou restées inutilisées.

L’AIDS Healthcare Foundation (AHF), la plus grande organisation mondiale de lutte contre le sida, fournit actuellement des soins et/ou des services médicaux à plus de 1,6 million de personnes dans 45 pays à travers le monde, notamment aux États-Unis, en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes, dans la région Asie-Pacifique et en Europe. Pour en savoir plus sur l’AHF, visitez notre site Web : www.aidshealth.org, retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/aidshealth, et suivez-nous sur Twitter : @aidshealthcare et sur Instagram : @aidshealthcare

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210916005368/fr/

Contacts

CONTACTS AVEC LES MÉDIAS ÉTATS-UNIS :
Ged Kenslea, Directeur principal des communications, AHF
+1.323.308.1833 bureau +1.323.791.5526 portable
gedk@aidshealth.org

Denys Nazarov, Directeur de la politique mondiale et des communications, AHF
+1 323.308.1829
denys.nazarov@ahf.org

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles