La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 137,80
    +51,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 813,20
    +228,65 (+1,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0993
    +0,0127 (+1,17 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 290,56
    +85,06 (+0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    531,57
    +288,90 (+119,04 %)
     
  • S&P 500

    4 120,73
    +44,13 (+1,08 %)
     

Selon la deuxième enquête annuelle de J.P. Morgan, l'optimisme des dirigeants d'entreprises françaises se maintient malgré les inquiétudes concernant une éventuelle récession et la hausse des coûts liés à l'énergie

Les entreprises françaises de taille moyenne prévoient toujours une croissance globale en dépit de l'augmentation des coûts d'exploitation

PARIS, January 11, 2023--(BUSINESS WIRE)--Selon la deuxième édition de l’enquête annuelle de J.P. Morgan, France Business Leaders Outlook (Perspectives des dirigeants d'entreprises françaises), plus de la moitié des dirigeants d’entreprises de taille moyenne françaises se sentent optimistes quant aux perspectives économiques mondiales (58 %), nationales (56 %) ainsi que locales et régionales (55 %) pour l'année à venir. Pour autant, 53 % d'entre eux s'attendent à une récession en 2023 et se préparent à ses répercussions, un taux moins élevé que leur homologues européens au Royaume-Uni (69 %) et en Allemagne (59 %).

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20230111005029/fr/

Economic outlook for 2023 (Graphic: Business Wire)

« Les défis auxquels les entreprises françaises de taille moyenne et à croissance rapide ont été confrontées ces dernières années les ont préparées à faire face à une incertitude accrue pour l'année à venir », a déclaré Olivier Simon, responsable de la banque commerciale de J.P. Morgan France et Benelux. « Les décideurs d'entreprise continuent de démontrer leur capacité à s'adapter rapidement aux défis tant locaux qu’internationaux et à les surmonter. »

Dans une enquête menée auprès de plus de 250 cadres supérieurs d'entreprises françaises de taille moyenne, les dirigeants d'entreprise continuent de faire preuve de confiance et de résilience. Bien que beaucoup se préparent à une récession en 2023, près des trois quarts (72 %) prévoient de maintenir ou d’accroître leurs effectifs au cours de l'année à venir, plus des deux tiers (68 %) des dirigeants d’entreprises de taille moyenne françaises s'attendent toujours à une augmentation des revenus et des ventes, et six sur dix (61 %) prévoient une hausse des bénéfices.

« De nombreuses entreprises françaises ont dû s'adapter au paysage actuel, caractérisé par une inflation élevée et d'autres contraintes externes », a déclaré Kyril Courboin, Président de J.P. Morgan France. « Bien qu'ils s'attendent concrètement à de véritables difficultés à venir, les dirigeants d'entreprises françaises sont restés assez optimistes quant aux prévisions de croissance des entreprises. »

Faire face à l'inflation et relever les défis de la chaîne d'approvisionnement 
Alors que l'inflation continue d'être un défi majeur pour les entreprises dans le monde entier, plus de la moitié (56 %) des dirigeants d'entreprises françaises ont, en conséquence, été confrontés à une augmentation des coûts.

  • L'impact observé : Parmi ceux confrontés à des problèmes d'inflation, deux tiers (67 %) déclarent que l'augmentation du coût des matières premières, ainsi que l'augmentation du coût de l'énergie (62 %), entraînent une hausse des coûts opérationnels et commerciaux.

  • La réponse apportée : Pour aider à équilibrer, la plupart des dirigeants (70 %) indiquent qu'ils compensent jusqu'à la moitié de l'augmentation de leurs coûts en la répercutant sur le consommateur. Parmi ceux-ci, 85 % sont enclins à continuer à augmenter leurs prix dans l'année à venir.

De plus, de nombreux dirigeants font également état de difficultés persistantes en matière de chaîne d'approvisionnement, 63 % d'entre eux indiquant que la situation s'est dégradée au cours des 12 derniers mois.

  • Délocalisation à proximité ou ’Nearshoring’ : En réponse, 35 % des dirigeants d'entreprises françaises de taille moyenne continuent de déplacer la fabrication vers de nouvelles zones géographiques, et plus de 30 % ajoutant désormais de nouveaux fournisseurs issus de nouvelles zones géographiques, une tendance qui s'est quelque peu accélérée à partir de 2022.

  • Autres ajustements : Les dirigeants d'entreprise sont également légèrement plus nombreux (38 %, soit 5 % de plus qu'en 2022) à augmenter leurs allocations de fonds pour couvrir les coûts plus élevés liés au déplacement des produits, tandis qu'une part similaire modifie les matériaux ou les procédés de fabrication.

Naviguer l'incertitude énergétique, un défi majeur pour la communauté entrepreneuriale française 
Les prix de l'énergie sont considérés comme la principale menace extérieure par un tiers (33 %) des dirigeants d'entreprises françaises, ce qui reste le taux le plus élevé parmi leurs homologues européens : 25 % au Royaume-Uni et 23 % en Allemagne. En conséquence, les entreprises ayant indiqué que les prix énergétiques constituaient leur principale menace externe prévoient d'investir dans des sources d'énergie renouvelables (69 %) au cours de l'année à venir.

Relever les défis du marché du travail et répondre aux urgences sociales et environnementales 
Les décideurs français continuent de naviguer sur le marché complexe de l'emploi et les pénuries de main-d'œuvre, et la plupart d'entre eux prévoient d'augmenter (41 %) ou de maintenir (31 %) leurs effectifs au cours du prochain exercice.

Pour aider à conserver et à attirer les talents, les dirigeants d'entreprise répondent aux attentes des employés en :

  • Augmentant les salaires et les avantages sociaux (46 %)

  • Offrant une certaine souplesse en matière d'horaires et de lieu de travail (43 %)

  • Investissant dans des technologies d'automatisation (43 %)

  • Proposant des horaires de travail flexibles (42 %)

La responsabilité sociale de l'entreprise reste également une priorité pour les dirigeants d’entreprises de taille moyenne françaises, qui accordent une importance accrue aux facteurs environnementaux tels que la réduction des émissions de carbone, la gestion des déchets et l'efficacité énergétique (54 %, soit 21 % de plus qu'en 2022), notamment en raison de la crise énergétique actuelle et des stratégies de conservation déployées dans toute la France. En outre, 44 % affirment que le fait de se concentrer sur les facteurs énergétiques et environnementaux a permis à leur entreprise d'établir ou de renforcer leur positionnement au sein de leur communauté, suivi par l'amélioration du marketing et la recherche de nouveaux clients (43 %).

Les affaires dans l'année à venir 
Pour l'année à venir, les décideurs se concentrent sur l'expansion sur de nouveaux marchés — tant nationaux qu'internationaux (respectivement 46 % et 42 %) — ainsi que sur la priorité donnée aux produits et services rentables (40 %) et à l'introduction de nouveaux produits (32 %).

La majorité des dirigeants d'entreprises françaises ont en outre mis en place des plans de transition complets ou partiels, un tiers d'entre eux prévoyant de céder leur entreprise à leur famille (50 %, soit 10 % de plus qu'en 2022) ou de la vendre à une tierce partie ou à un groupe spécialisé dans la gestion des ventes (33 %). La grande majorité (67 %, soit 23 % de plus qu'en 2022) s'attend à ce que ces transitions se produisent dans les deux prochaines années.

Pour davantage d'informations sur les Perspectives des dirigeants d'entreprise de France 2023 (2023 France Business Leaders Outlook), visitez jpmorgan.com/business-outlook-FRA.

Méthodologie de l'enquête 
L'enquête sur les perspectives des dirigeants d'entreprise (Business Leaders Outlook) de J.P. Morgan a été menée en ligne du 21 novembre au 8 décembre 2022. Au total, 254 dirigeants (PDG, directeurs financiers, chefs des finances et propriétaires) d'entreprises françaises de taille moyenne (chiffre d'affaires annuel compris entre 20 millions et 2 milliards d'euros) dans divers secteurs. Les résultats se situent dans les paramètres statistiques de validité, et le taux d'erreur est de ±6,2 % avec un niveau de confiance de 95 %.

À propos de JPMorgan Chase 
JPMorgan Chase & Co. (NYSE : JPM) est une société de services financiers de premier plan basée aux États-Unis,ayant des activités dans le monde entier. Au 30 septembre 2022, JPMorgan Chase avait 3 700 milliards de dollars d'actifs et 288 milliards de dollars de fonds d'actions. La société est chef de file dans les services bancaires d’investissement, les services financiers pour les particuliers et les petites entreprises, les services bancaires commerciaux, le traitement des transactions financières et la gestion d’actifs. Sous les marques J.P. Morgan et Chase, la société sert des millions de clients américains et un grand nombre de sociétés, d’institutions et de gouvernements parmi les plus importants au monde. Des informations sur JPMorgan Chase & Co. sont disponibles sur www.jpmorganchase.com.

© 2023 JPMorgan Chase & Co. Tous droits réservés. JPMorgan Chase Bank, N.A. Membre FDIC. JPMorgan Chase Bank, N.A. est une société à responsabilité limitée régie par la législation des États-Unis. Consultez le site jpmorgan.com/cb-disclaimer pour obtenir les informations complètes et les clauses de non-responsabilité liées à ce contenu.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20230111005029/fr/

Contacts

J.P. Morgan France : Anne Roppé, 01 40 15 47 71, anne.roppe@jpmorgan.com
J.P. Morgan Banque Commerciale : Bentley Weisel, bentley.r.weisel@chase.com