La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    41 833,93
    +2 077,79 (+5,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,59
    +20,49 (+2,07 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Selon un chercheur de Harvard, des extraterrestres étaient dans le système solaire en 2017

·1 min de lecture

Et si un véhicule extraterrestre s'était approché de la Terre en 2017 ? C'est en tout cas l'hypothèse que soutient Avid Loeb, astrophysicien américain et chercheur à la prestigieuse université d'Harvard, dans un livre intitulé Extraterrestre, le premier signe d'une vie intelligente, paru aux éditions du Seuil. D'après ce chercheur, "Oumuamua", du nom de l'objet repéré par un télescope hawaïen en octobre 2017 et surnommé "le cigare de l'espace" en raison de sa forme, serait en réalité un mystérieux véhicule qui se serait approché des planètes gravitant autour du Soleil avant de repartir... Le signe, selon Avid Loeb, d'une civilisation extraterrestre.

Le "premier objet interstellaire"

Astrophysicien reconnu, Avid Loeb n'est pas spécialiste de ce sujet et est donc sans doute sorti un peu de son champ de compétence, affirment plusieurs chercheurs dubitatifs quant à la théorie de leur confrère. D'autant que tout porte à croire d'Oumuamua est en réalité un caillou, une comète ou un morceau d'astéroïde. Reste que cet objet a une particularité : il est le "premier objet interstellaire" observé, rappelle au micro d'Europe 1 Éric Lagadec, président de la société française d'astronomie. Un "objet qui traverse le système solaire et qui vient d'en dehors".

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Aucune preuve de vie extraterrestre

Et si Oumuamua a subit une accélération lors de sa traversée du système solaire "qui ne peut s'expliquer par un effet de gravitation", cela n...


Lire la suite sur Europe1