La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 052,46
    +1 347,23 (+4,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Selon Bruno Le Maire, la filière aéronautique est 'sortie d'affaire'

·1 min de lecture

La filière aéronautique est "sortie d'affaire", un an et demi après le début de la crise sanitaire du Covid-19, a affirmé vendredi 16 juillet le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, mettant en avant les aides apportées par l’État. "Elle est sortie d'affaire et commence à redémarrer, avec les commandes qui reprennent. Le transport aérien redémarre, très fort aux États-Unis et en Chine, plus lentement en Europe", a indiqué Bruno Le Maire lors d'une visite sur le site d'Airbus à Blagnac près de Toulouse.

"L’État français a sauvé Airbus, il a sauvé la filière aéronautique et les milliers de personnes qui y travaillent", a martelé le ministre, rappelant les 15 milliards d'euros — prêts garantis, soutien aux fonds propres et à l'investissement et activité partielle — alloués à la filière aéronautique dans le cadre du plan France Relance. Selon lui, sans ces aides, "la filière aéronautique, qui a traversé la crise la plus grave depuis 1945, aurait pu disparaître".

"La réalité, il y a 14 mois seulement, c'était un transport aérien complètement à l'arrêt et des perspectives totalement bouchées pour la filière", a-t-il souligné après une visite sur le site d'assemblage de l'A350. "Et quand le transport aérien est à l'arrêt, vous auriez pu avoir une chaîne de faillites qui aurait fait disparaître en 12 mois 30 ans d'efforts et un siècle d'histoire industrielle française", a ajouté le ministre de l’Économie.

À lire aussi — Files d'attente, sièges, masques... Prendre l'avion à l'heure du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici Alexandre Arnault, le fils de Bernard Arnault qui pourrait devenir le patron de LVMH
Les Bourses chutent dans le monde avec la propagation du variant Delta
Le pass sanitaire obligatoire uniquement dans les grands centres commerciaux, selon Bruno Le Maire
Amazon pourrait ne pas être soumis à l'ensemble de la future taxe sur les multinationales
Le gouvernement relève sa prévision de croissance pour 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles