La bourse ferme dans 5 h 48 min

Seine-et-Marne : La Poste laisse ses facteurs travailler... dans un garage !

Décidément, la réorganisation de La Poste s'apparente davantage à un retour en arrière et une source de problème qu'à une modernisation des services. Après les liasses de courriers retrouvés dans des poubelles, des chèques perdus, des retards de distribution, voilà que les facteurs eux-mêmes semblent ne plus disposer de locaux aménagés pour leur permettre de bien effectuer leur travail. En Seine-et-Marne, dans la commune de Cesson, depuis plusieurs mois, ils sont obligés de trier le courrier à distribuer dans un garage.

>> À lire aussi - La Poste : un couple des Bouches-du-Rhône retrouve plus d'une centaine de courriers dans une poubelle

La situation a été signalée à plusieurs reprises, rapporte La République de Seine-et-Marne, relayée par Actu.fr. Quatre facteurs partagent ce garage, situé sur le parking de la mairie de la ville, et prêté d'ailleurs par celle-ci. Le local devait initialement servir aux employés à garer leurs vélos, mais à la suite d'une réorganisation du centre de tri de La Poste à Savigny-le-Temple, les facteurs doivent désormais trier le courrier et pointer les recommandés dans ce garage, qui ne dispose pourtant pas d'équipement adapté.

Olivier Faure indigné par la situation des postiers

Pas de chauffage, pas de tables ni de chaises, pas non plus de lumière naturelle... La situation devient difficile à supporter pour les facteurs de Cesson, qui disent se sentir mis à l'écart et sur le chemin de la "désociabilisation", rapporte le quotidien local. Du côté des habitants, on pointe une situation inadmissible et on évoque un sentiment d'indignation. Une riveraine a même contacté Olivier Faure, patron du parti socialiste mais surtout député de la 11e circonscription de Seine-et-Marne, ainsi que Michel Bisson, le président de Grand Paris Sud. Ces derniers se sont dits tout aussi "indignés" que les habitants de la commune.

>> À lire aussi - Nord : La Poste perd leur chèque de 25.000 euros

En décembre dernier, relaie Actu.fr, la mairie avait d'ailleurs abordé la

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing 737 MAX : pas de retour dans le ciel prévu avant mi-2020
Etats-Unis : par crainte de la hausse des taxes, un magasin a commandé 35.000 caisses de vin français
L’enfer d’un habitant de Volvic, incapable de prouver à l’administration qu’il y habite
Marlène Schiappa : les moyens du Ministère au service de sa candidature municipale ?
L’Arabie saoudite veut arrêter de financer les mosquées à l’étranger