Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 121,20
    -523,48 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Seine-et-Marne : les habitants votent pour l'interdiction du smartphone dans l'espace public

WavebreakMediaMicro/Adobe Stock

Les habitants ont voté «oui». Une charte communale pour le bon usage des écrans a été votée ce samedi à Seine-Port, en Seine-et-Marne, rapporte Le Parisien. Près de 54% des votants se sont exprimés en faveur d’un arrêté pour interdire l’usage du smartphone. Désormais, il ne sera plus possible de se servir de son téléphone portable devant les écoles, dans les commerces, en marchant dans la rue ou lorsque l’on se trouve dans un espace public et associatif avec plusieurs personnes. Le référendum a mobilisé moins de 20% des habitants, soit 272 votants au total.

Selon le maire Les Républicains, Vincent Paul-Petite, interrogé par le journal, «il y a un vrai problème de santé publique». Il a dit vouloir «aider» les habitants à réguler leur utilisation des écrans. C’est la première fois qu’une commune prend des mesures pour s’opposer à la surexposition de ses habitants aux écrans. En cas de transgression des nouvelles règles, aucune sanction ne sera toutefois possible.

Pour la collectivité, il s’agit surtout d’un arrêté visant à inciter les parents à davantage de contrôle dans la sphère privée. Cette charte recommande par exemple d’interdir les écrans aux enfants le matin, à table, et le soir avant de se coucher. Le maire va, en contrepartie, construire un espace sportif et un ciné-club pour les plus jeunes. Il offrira aussi un téléphone portable simple aux futurs collégiens, si les parents ne leur achètent pas de smartphone jusqu’au lycée.

Le référendum a divisé les habitants. Certains (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Stéphane Bern est candidat aux élections municipales de sa commune d’Eure-et-Loir
Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV, les taux des crédits immobiliers en repli en février... Le Flash éco du jour
Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV : les tarifs qui pourraient être appliqués
Attention, les aides à la formation au cœur d’un vaste système de fraude
Retour du «Juste prix» sur M6 : dans les coulisses de la nouvelle version de l’émission