Marchés français ouverture 7 h 35 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 471,09
    +62,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    40 201,05
    -1 146,60 (-2,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,46
    -29,19 (-2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Sega : comment le légendaire créateur de Sonic et de la console MegaDrive est tombé dans l'oubli

·2 min de lecture

Sega est la société de jeux vidéo japonaise à l'origine de Sonic le hérisson. Dans les années 90, elle a acquis une immense renommée en rivalisant avec Nintendo qui dominait les ventes en Occident. Sega a aujourd'hui perdu de sa popularité suite à certaines de ses propres décisions qui lui ont fait du mal, mais l'entreprise produit toujours des jeux pour des consoles d'autres marques. Ci-dessous une transcription de la vidéo.

Manny Fidel : Chez les fans de l'industrie du jeu vidéo, il y a ce qu'on appelle les "guerres des consoles". Aujourd'hui, c'est une bataille entre Nintendo, Sony et Microsoft pour voir quelle console de jeux donne envie aux fans de dépenser le plus d'argent. Mais avant que Microsoft n'entre en lice avec la première version de la Xbox en 2001, il y avait une autre entreprise qui complétait la sainte trinité du jeu vidéo.

Sega est une société japonaise de jeux vidéo dont la popularité a explosé dans les années 90. Mais après avoir vendu plus de 30 millions de consoles Genesis, au sommet de leur gloire en 1993, ils n'écoulèrent que 3 millions d'unités de leur dernière console avant de mettre fin à leur production. Alors, que s'est-il passé ?

Nous sommes en 1988. "Man in the Mirror" de Michael Jackson est numéro 1 du Billboard, et le lecteur CD Disk-Jockey de Sony se vend 400 dollars. C'est aussi l'année où Sega a lancé la Mega Drive au Japon. À l'époque, l'industrie mondiale du jeu vidéo était dominée par Nintendo, dont la Nintendo Entertainment System était de loin la plus grande console de jeux sur le marché. Avec un plombier moustachu emblématique comme mascotte et un ensemble de jeux vidéo pour la famille, il n'y avait pratiquement pas de concurrence. Au début des années 90 aux États-Unis, Nintendo détenait 94% des parts du marché à 3 milliards de dollars. Il était insensé de défier cette domination, mais c'est là que Sega entre en scène.

Sega s'était déjà fait un nom au Japon en réalisant des jeux d'arcade, mais sa console de salon, la Sega (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk dit écrire un livre sur Tesla, SpaceX et les leçons qu'il a tirées de sa carrière
Hyundai et Kia démentent les rumeurs d'un projet de voiture autonome avec Apple
Le vaccin AstraZeneca aurait une 'efficacité limitée' contre le variant sud-africain
Ces 8 concurrents de TikTok veulent détrôner l'appli la plus téléchargée au monde
Après Amazon, Jeff Bezos espère coloniser le système solaire avec sa société Blue Origin