La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 513,02
    +121,40 (+0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Seed Health et l'Institut suisse de recherche sur les allergies et l'asthme lancent une nouvelle plateforme immunologique pour élaborer la prochaine génération de produits de soins personnels protégés par le microbiome et les barrières

Alliant science du microbiome et immunologie épithéliale, la plateforme alimente un réseau d'innovation regroupant plusieurs catégories

LOS ANGELES et DAVOS, Suisse, 20 janvier 2023 /PRNewswire/ -- Seed Health, société spécialisée dans la science du microbiome, et l'Institut suisse de recherche sur les allergies et l'asthme (SIAF) ont annoncé aujourd'hui le lancement d'une nouvelle plateforme pour mettre au point la prochaine génération de produits de soins personnels et domestiques non toxiques, non inflammatoires et sans danger pour le microbiome.

Image courtesy of Seed Health
Image courtesy of Seed Health

Dirigée par le Dr Cezmi A. Akdis, immunologiste et médecin scientifique de renommée mondiale, cette initiative associe l'expertise de Seed Health dans le domaine de la science du microbiome à la nouvelle plateforme immunologique du SIAF (EDAPS-I) afin d'évaluer la toxicité et l'impact proinflammatoire des surfactants, des émulsifiants et des conservateurs couramment utilisés sur les barrières épithéliales, dans le but d'établir une nouvelle norme pour les produits susceptibles de préserver, voire d'améliorer la santé immunologique.

Évolution du concept de « propreté » et redéfinition du terme « toxique »

Avec l'essor de l'industrialisation et de l'urbanisation, 350 000 nouveaux produits chimiques ont fait leur apparition dans la « vie moderne » depuis 1950. On sait que nombre de ces composés, notamment les conservateurs, les émulsifiants, les nanoparticules et les microplastiques, affectent la barrière épithéliale de la peau, les voies respiratoires supérieures et inférieures et la muqueuse du système digestif, provoquant une dysbiose microbienne et une « microinflammation ». Selon la théorie de la barrière épithéliale du Dr Akdis, cette augmentation des agents endommageant la barrière (que l'on trouve dans des produits de consommation courante comme les détergents pour le linge et le lave-vaisselle, les cosmétiques, les produits d'entretien ménager, les shampooings, les dentifrices et les aliments transformés) est à l'origine de l'augmentation épidémique des maladies allergiques, auto-immunes et autres maladies chroniques, qui touchent plus de deux milliards de personnes dans le monde.

« Jusqu'à présent, nous ne disposions pas de la technologie et des méthodes nécessaires pour établir le seuil de toxicité des composés présents dans les produits de tous les jours, ce qui entraîne une surexposition de la population à ces produits, a déclaré Raja Dhir, cofondateur de Seed Health. Notre plateforme associe de manière unique l'immunologie de l'hôte et l'immunologie microbienne pour repenser l'avenir des produits dans l'environnement construit. »

Une nouvelle plateforme immunologique pour mettre au point une nouvelle norme de produits

Grâce à la plateforme exclusive EDAPS-I, les deux équipes examinent plus de 200 composés d'usage courant pour comprendre leur impact sur les barrières épithéliales de la peau, de l'intestin, des voies respiratoires et des muqueuses vaginale et buccale. Ces données permettent aux équipes de mettre au point des formules qui réparent ou protègent les barrières épithéliales touchées par les perturbateurs environnementaux. La première phase de ce travail se concentrera sur les tensioactifs pour la peau (visage, corps, cuir chevelu, nourrisson) et la maison.

Ce dépistage fait appel à l'organe sur puce, un modèle microphysiologique conçu pour reproduire avec précision des environnements biologiques spécifiques avec des caractéristiques telles que les interfaces tissu à tissu, le flux sanguin et les forces mécaniques, fournissant un système plus adapté à l'homme pour la mise au point de produits.

Exploitation de décennies de recherche en immunologie

Cette collaboration s'appuie sur près de 30 ans de recherches menées par le Dr Akdis et son groupe de recherche à l'Université de Zurich, qui ont permis de réaliser des progrès considérables dans la compréhension des mécanismes de régulation immunitaire dans l'allergie, l'asthme, les maladies auto-immunes et d'autres maladies chroniques. Le Dr Akdis a publié plus de 520 articles évalués par des pairs, dont beaucoup ont été à la base de la conception de la plateforme EDAPS-I.

Dans une étude récente coécrite par le Dr Akdis et Raja Dhir, la plateforme EDAPS-I a permis de révéler que les détergents pour vaisselle commerciaux détruisent la couche protectrice de l'intestin. Cette étude a notamment révélé que les éthoxylates d'alcool, une catégorie d'ingrédients utilisée dans les produits de rinçage commerciaux, restent sous forme de résidus sur la vaisselle lavée et prête à l'emploi après le cycle de rinçage commercial, ce qui présente un risque de consommation involontaire et d'exposition interne dans les restaurants publics. L'analyse a montré que même une petite quantité de ce composé, comme dans le résidu, induit une mort cellulaire et une inflammation qui entraînent des défauts de la barrière épithéliale.

« Une barrière épithéliale défectueuse peut faciliter l'entrée des allergènes et induire une réponse inflammatoire qui peut provoquer ou aggraver de nombreuses maladies inflammatoires chroniques. Il est donc d'autant plus urgent d'évaluer plus précisément les risques pour la santé de ces composés qui endommagent la barrière, et de rechercher des alternatives plus saines, a déclaré le Dr Akdis. Nous nous réjouissons de notre partenariat avec Seed Health et de l'expertise de l'équipe en matière de science du microbiome, de conception de produits et de commercialisation, car nous collaborons pour appliquer ces recherches à une nouvelle génération de produits capables de protéger et de restaurer ces barrières essentielles. »

La théorie de la barrière épithéliale du Dr Akdis est une invitation à agir pour comprendre pleinement les conséquences cumulées de l'exposition chronique aux perturbateurs de la barrière dans notre monde moderne.

« Nous vivons le changement climatique au niveau interne. Les perturbations écologiques se reflètent désormais sur notre santé, a déclaré Ara Katz, cofondateur de Seed Health. Grâce à notre travail avec le Dr Akdis et le SIAF, l'immunologie à petite échelle nous permet de repenser l'évolution des produits quotidiens pour nous-mêmes, nos familles et notre environnement. »

À propos de Seed Health

Seed Health est une entreprise scientifique spécialisée dans le domaine des microbiomes, qui innove dans les probiotiques et les médicaments vivants pour influer sur la santé humaine et planétaire. Fondée pour réaliser le potentiel des microbes, notre plateforme permet la traduction de la science révolutionnaire dans un portefeuille englobant des applications spécifiques et préventives pour la santé gastro-intestinale et digestive, la santé des femmes, la peau et les soins buccodentaires, pédiatrie, santé mentale, fonction métabolique et nutrition. Nos innovations pour les consommateurs sont commercialisées sous la marque Seed® et ont pour mission de faire bénéficier la catégorie mondiale des probiotiques d'atouts indispensables : précision, efficacité, éducation et communication scientifique proposant une nouvelle perspective qui fait cruellement défaut. La recherche environnementale est menée via SeedLabs, qui a été fondée pour développer de nouvelles interventions bactériennes afin d'améliorer la biodiversité et de restaurer les écosystèmes touchés par l'activité humaine.

LUCA Biologics, la société de biotechnologie de Seed Health cofondée avec le Dr Jacques Ravel, développe des médicaments vivants ciblant le microbiome vaginal pour favoriser la santé urogénitale et reproductive.

seedhealth.com • seed.com • luca.bio

À propos de l'Institut suisse de recherche sur les allergies et l'asthme (SIAF)

L'Institut suisse de recherche sur les allergies et l'asthme (SIAF) est un département de la fondation Instituts suisses de recherche sur le climat et la médecine de haute montagne de Davos (SFI), institut affilié à l'Université de Zurich et membre de la Life Science Zurich Graduate School. L'institut dans sa forme actuelle est né du département médical du SFI en 1988. Depuis lors, les activités de recherche du SIAF se concentrent sur la recherche fondamentale dans le domaine des allergies et de l'asthme.

À propos du Dr Cezmi A. Akdis

Cezmi Akdis est directeur de l'Institut suisse de recherche sur les allergies et l'asthme (SIAF). Ses principaux domaines de recherche comprennent des études sur la régulation immunitaire et la tolérance aux allergènes : plasticité des cellules T spécifiques de l'antigène, 1995 ; cellules T régulatrices humaines, 1996 ; rôle immunosuppresseur du récepteur 2 de l'histamine, 2000 ; sous-ensemble de cellules NK humaines de type 2, 2001 ; cellules NK régulatrices humaines, 2007 ; sous-ensembles de cellules B innées régulatrices, 2017 ; cellules lymphoïdes innées régulatrices, 2019 ; études sur la barrière épithéliale : mécanismes de l'eczéma, 2000 ; mécanismes d'apoptose épithéliale dans les maladies allergiques, 2000-2010 ; hypothèse de la barrière épithéliale pour le développement des maladies allergiques et auto-immunes, depuis 2006 ; principaux changements environnementaux après les années 1960 et leurs effets sur le système immunitaire, 2015-2020 ; Interaction entre le système immunitaire et les cellules épithéliales, 2000-2022 ; rôle du microbiome dans le développement des allergies et possibilité d'interventions, 2010-2022 ; développement d'un dispositif de détection rapide de la barrière cutanée, 2010.

En 2002, il a reçu l'habilitation universitaire de l'université de Zurich, où il est devenu professeur à la faculté de médecine en 2006. Le professeur Akdis est l'auteur de nombreuses publications. Il est rédacteur en chef de la revue Allergy, corédacteur du Journal of Allergy and Clinical Immunology et membre du comité de rédaction d'autres revues spécialisées internationales. Cezmi Akdis a fondé et organisé plusieurs congrès internationaux, dont le World Immune Regulation Meeting (WIRM) et le EAACI-Davos Meeting, tous deux à Davos. Il est également actif en tant qu'expert scientifique pour de nombreuses revues et fondations et est membre de plusieurs comités spécialisés. Le professeur Akdis a reçu de nombreux prix internationaux pour ses travaux.

Contact pour les médias : press@seed.com

Seed Health logo
Seed Health logo

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1985629/Seed_Health_clean.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1492777/SeedHealth_Green_Logo.jpg

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/fr/communiques-de-presse/seed-health-et-linstitut-suisse-de-recherche-sur-les-allergies-et-lasthme-lancent-une-nouvelle-plateforme-immunologique-pour-elaborer-la-prochaine-generation-de-produits-de-soins-personnels-proteges-par-le-microbiome-et-les-barr-301726500.html