La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 289,54
    +625,26 (+1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Les secrets des tubes: "Rockcollection" de Laurent Voulzy

·2 min de lecture
Laurent Voulzy sur scène en 2015 - Patrick Hertzog - AFP
Laurent Voulzy sur scène en 2015 - Patrick Hertzog - AFP

Cette année là, Laurent Voulzy a une idée. Insérer des chansons connues, dans une chanson à lui. C’est justement l’écoute de Cette année là de Claude Francois qui inspire le chanteur. Frustré que Cloclo n’ait pas joué des tubes d’époque dans ce titre, Voulzy va faire son propre meldley: Rockcollection. Et pour ce faire, on lui offre royalement une semaine de studio.

"T’en es ou?", lui demande-t-on. "J’ai dit: on vient d’enregistrer les guitares et la batterie" "C’est tout? Alors qu’est ce qu’on fait? On ne peut pas aller plus loin Laurent!" "Alors le garçon qui avait le studio, a prêté son studio, et on est resté deux mois en studio pour enregistrer la chanson!"

Il fallait bien ça pour enregistrer ces nombreuses reprises de tubes différents. Les paroles pour lier tout ça, sont signées Alain Souchon, qui livre un texte un peu nostalgique, reflet d’une époque. Un texte autobiographique. Enfin presque.

"Et on a mis Saint-Malo"

"Je lui dis, on ne va pas mettre des vacances à St Malo, on va mettre des vacances à Saint Brévin. C’est là que j’allais en vacances. Il m’a dit on va mettre Saint Malo. J’ai dit on va mettre Saint Brévin".

"Je lui dis 'mais tu ne connais pas Saint Brévin', 'mais si je connais Saint Brévin, je suis allé en vacances à Saint Brévin, mais on va mettre Saint Malo'. Donc finalement, j’ai cédé, j’ai laissé tomber. Et on a mis Saint Malo".

Le succès est phénoménal. La chanson de Laurent Voulzy fait mouche dans toute l’Europe. Il signe là son premier gros tube. Et en est le premier surpris.

"J’étais accompagnateur d’Alain, guitariste. J’étais avec Alain en voiture, on met la radio et on entend, on va vous faire écouter maintenant une chanson qui sera probablement le tube de l’été. C’était Rockcollection."

"Les gars nous on fait un procès"

Dans leur empressement, les deux artistes ne s’attendaient pas à être rattrapés par des avocats. Car pour utiliser des chansons des autres, il faut… des autorisations.

"On l’a pas demandé, on ne savait pas nous. Donc les gars nous ont fait un procès. Surtout à partir de 600.000 exemplaires. J’avais un avocat très diplomate, qui a contacté les autres éditeurs, etc. Et puis l’affaire s’est arrangée, à l’amiable, en payant un peu, mais à l’amiable. Donc effectivement, les droits ont été bloqués pendant longtemps."

Avec sa tournée dans les églises, Laurent Voulzy a mis Rockcollection entre parenthèses. Mais nul doute que cette chanson reviendra bientôt sur scène.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles