La bourse ferme dans 4 h 25 min

Les secrets des assistantes personnelles des grands patrons

Cet après-midi-là, le P-DG d’un grand groupe du CAC40 saute dans le mauvais train. Au lieu de prendre celui en direction de Paris, il se retrouve dans le TGV qui part pour Agen. Ça tombe mal, il a prévu un dîner très important dans la capitale. Alors il appelle son assistante pour lui faire part de sa mésaventure. Ni une ni deux, cette jeune femme débrouillarde arrête tout ce qu’elle est en train de faire au siège d’Aubervilliers. Elle repère vite la navette Air France Agen-Paris de 17h50 mais, après de rapides calculs, constate qu'il manquera un quart d’heure à son patron pour attraper cet avion. Une seule solution : retarder son décollage. Elle appelle sa copine assistante d’Augustin de Romanet, chez Aéroports de Paris (ADP), laquelle lui donne le portable d’une des trois assistantes du P-DG d’Air France. «Je ne sais pas comment elle s’est débrouillée mais mon patron a pu monter dans la navette pour arriver à temps à son dîner», nous confie-t-elle, encore amusée par son audace. Le comble ? Son patron n’a jamais su pourquoi l’avion avait eu du retard.

Pour les assistantes de direction, des missions impossibles comme celle-ci, c'est presque la routine. Elles sont payées pour cela : faire en sorte que la vie trépidante de leur cher P-DG ne connaisse aucun contretemps. Eux signent des contrats, ont des repas d'affaires, parcourent le monde. Elles assurent l'intendance, toujours dans l'ombre, avec le sourire, une voix ferme et diplomate. «Ce sont de vraies magiciennes, malheureusement peu connues et reconnues», s’exclame Virginie Deryckx, chasseuse de têtes spécialisée. D’autant que leur métier, très éloigné du stéréotype fantasmé dans les séries télé, varie fortement d’une entreprise et d’un patron à l’autre. «Je suis référente médicale, concierge, nounou, cheffe de chantier, “dogsitter”, déménageuse et même “wedding planner”», énumère l’une d’elles.

>> A lire aussi - Secrétaire médical : salaire et formation

D’ailleurs, quel titre leur donner ? Même si secrétaire, du latin

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Peugeot : Dongfeng pourrait vendre des actions avant la fusion avec Fiat Chrysler
Le bien-être au travail est-il en danger ?
Réforme des retraites : le projet gouvernemental présenté mercredi 11 décembre
Dentistes, opticiens... pour eux, la Sécu reste une vraie corne d'abondance
Le télétravail, facteur de performance