La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 015,54
    +2 350,72 (+5,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,76
    +25,67 (+2,60 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Le secret de l’autonomie du Galaxy S21 Ultra ? Son écran !

Edward Back, Journaliste hi-tech
·1 min de lecture

Deux semaines après l’annonce de sa nouvelle gamme de smartphones Galaxy S21, Samsung a dévoilé plus d’informations sur l’affichage du modèle haut de gamme. C’est Samsung Display, sa filiale spécialisée dans les écrans, qui a annoncé les détails de la nouvelle technologie Oled à faible consommation embarquée sur le Galaxy S21 Ultra.

Les écrans de Samsung utilisent des diodes électroluminescentes organiques (Oled), composées de couches semi-conductrices organiques qui produisent leur propre lumière, évitant ainsi tout système de rétroéclairage. Selon le constructeur coréen, les nouvelles dalles Oled ont une consommation réduite de 16 %, augmentant ainsi l’autonomie du smartphone.  

Un écran plus lumineux et moins énergivore

Dans son communiqué, Samsung indique utiliser un nouveau matériau organique dont l’efficacité lumineuse est largement améliorée. La firme ne donne pas de détails spécifiques sur cette avancée, se contentant d’indiquer que « les électrons circulent plus rapidement et plus facilement au travers des couches organiques de l’écran ». Le résultat est un affichage plus lumineux et moins gourmand en énergie.

L’autonomie du Galaxy S21 Ultra est également boostée par l’utilisation de la technologie LTPO, qui permet un affichage avec un taux de rafraîchissement variable. La fréquence monte à 120 hertz pour des jeux plus fluides et descend jusqu’à 10 hertz pour une image statique (écran d’accueil, visualisation de photos…), économisant ainsi la batterie. Les deux autres modèles de la gamme Galaxy S21 intègrent la technologie LTPS, plus limitée, qui ne peut descendre qu’à 48 hertz.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura