La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 382,11
    -656,72 (-3,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

La secrétaire d'Etat Chrysoula Zacharopoulou accusée de "viols gynécologiques"

Le 25 mai dernier, une plainte pour viol a ainsi été déposée à Paris, selon les informations de Marianne, visant Chrysoula Zacharopoulou, 46 ans, actuelle secrétaire d'Etat chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux et ancienne gynécologue.

Deux jours plus tard, une enquête a été ouverte et confiée à la BRDP (Brigade de répression de la délinquance contre la personne) de la police judiciaire. Les investigations "auront pour objectif de déterminer si les faits sont susceptibles de tomber sous le coup d'une qualification pénale", ajoute le parquet auprès de 20 Minutes.

Le 16 juin dernier, une nouvelle plainte pour des faits similaires, supposément survenus "dans un cadre médical" en 2016 sur une femme majeure, a également été déposée.

Les deux victimes présumées, des anciennes patientes, dénoncent "des viols gynécologiques", précise Franceinfo, autrement dit "des pénétrations pratiquées sans leur consentement lors d'un examen médical."

Trois membres du gouvernement accusé·es de viol

Le ministre des Solidarités Damien Abad, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et désormais Chrysoula Zacharopoulou : cela fait aujourd'hui trois membres du gouvernement Borne à être accusé·es de viol. Le premier, nommé il y a quelques semaines à l'instar de l'ancienne gynécologue, est actuellement visé par trois accusations de violences sexuelles.

Au gouvernement pourtant, on peine à intervenir.

Lire la suite


À lire aussi

C'est quoi le "viol gynécologique" dont est accusée Chrysoula Zacharopoulou ?
"Pas envie ce soir", le livre qui brise (enfin) le tabou du viol conjugal
Le caractère lesbophobe retenu dans le viol d'une femme : une grande première

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles