Marchés français ouverture 7 h 11 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 082,32
    +356,87 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    767,68
    -26,65 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

La seconde main: un nouvel eldorado du luxe?

·2 min de lecture

Monnier Frères vient de lancer son service de seconde main, un créneau particulièrement dynamique dans le secteur du luxe. Et qui contribue par ricochet à la bonne santé des marques sur le marché du neuf.

Acheter un produit d'une marque au nom prestigieux pour la moitié de son prix? Une idée séduisante. Et effectivement, le marché de la seconde main cartonne dans le secteur du luxe. Un engouement que la plateforme de e-commerce Monnier Frères qui rassemble quelque 90 marques de luxe dont Balenciaga ou Isabel Marant a bien repéré. . "Ce service s'inscrit dans la continuité de ce que l'on propose, explique Dia Elyaacoubi, qui dirige Monnier Frères. Il s'agissait de répondre à l'attente de plus en plus forte de nos consommateurs vis-à-vis de l'impact écologique."

Lire aussi

Synonyme d'économie circulaire, le marché de l'occasion a bonne presse, notamment auprès des jeunes générations. Alors pour Monnier Frères qui tire 65% du trafic sur son site des millenials et membres de la génération Z, la mise en place de ce service de seconde main allait de soi. L'occasion dans le luxe est d'ailleurs un moyen d'aborder "une clientèle plus jeune, notamment en Occident", note Arnaud Cadart, gérant de portefeuilles chez Flornoy. D'autant que les jeunes générations "considèrent que ce n'est pas tabou d'acheter un produit d'occasion". L'argument écologique étant la cerise sur le gâteau économique. "Un produit vendu neuf à 1.000 euros pourra être acheté d'occasion 300 euros trois ans plus tard et pourra être revendu de nouveau 150 euros par la suite: au final, le coût total de possession est vraiment faible", détaille Arnaud Cadart.

Monnier Frères a lancé un service de seconde main en partenariat avec Reflaunt. Crédit: Monnier Frères

Un marché à 28 milliards

Le marché de l'occasion de luxe a pris son envol. , contre 26 milliards en 2019. "Si les ventes de seconde main sont un phénomène historique dans l'horlogerie et la joaillerie, on constate une accélération très forte de l'occasion dans la mode et la maroquinerie depuis 5-10 ans", ajoute Arnaud Cadart. Une accélération qui s'explique en partie par l'explosion des plateformes. Vinted, Vestiaire Collective, The RealReal… les acteurs d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles